• Eau Mont Roucous, L'Eau des Mamans et des bébés

Actualité bébé

Vous êtes ici » Accueil » Maman Bébé actualité » Actualité bébé » Sautes d'humeur

Quand les hormones provoquent des sautes d’humeur pendant la grossesse.

La naissance d’un bébé est un heureux événement attendu par beaucoup avec émotion, impatience et excitation. Toujours est-il qu’avant de pouvoir accueillir ce nouveau venu dans la famille, tant le papa que la maman vont passer par 9 mois de sensations et expériences très particulières voire déconcertantes comme des sautes d’humeur par exemple ! Angélique Marquise des Langes 2.0 nous passe en revue quelques d’entre elles.

Une future maman capricieuse

Abriter en son sein le processus de la vie et donner le jour à ceux qui feront le monde de demain est certes très beau à dire mais c’est assurément autre chose d’endurer concrètement les 9 mois qui précédent l’aboutissement du miracle. Mais dans ces moments, tellement spéciaux, le couple a ici l'occasion rêvée de resserrer ses liens et de fortifier sa relation. Et oui, tout le monde sait que souffrir ensemble rapproche les êtres. Parce que c'est bien de souffrance dont il s'agit. Les sautes d'humeur, qui accompagnent la femme enceinte partout où elle va, représentent une réelle épreuve. On peut d'ailleurs dire, sans avoir peur de se tromper, que l’homme va même souffrir davantage.
Très attentif, attentionné, affectueux, le futur papa est tout disponible pour satisfaire aux moindres désirs de sa bien-aimée. Il veut qu'elle se sente bien et tout de suite. Le problème c'est que sa belle, consciemment ou pas, a toujours besoin de quelque chose. Elle a froid, elle a trop chaud, elle a encore trop froid... En fait elle-même ne sait pas très bien ce qu'elle a besoin. Superman n'y arriverait pas non plus. Que ce soit en répondant à toutes ses demandes ou en essayant d'inventer les plus belles recettes pour lui faire plaisir, le pauvre amoureux doit bien avouer que c'est impossible. Certes les sautes d'humeur ne sont pas toujours bien méchantes. Parfois cela prend seulement la forme d'une avalanche d'envies toutes plus étranges les unes que les autres. La femme enceinte, c'est vrai, est capable d'abuser totalement de la situation. Le caprice est par exemple une des sautes d'humeur les plus difficile à supporter. Surtout quand il frappe à 3 heures du matin quand tout est fermé. Vraiment le dérèglement hormonal n'est pas cool du tout.

Les changements d’humeurs au fil des mois

La future maman voit, lors de ses mois périlleux, une augmentation phénoménale de douleurs et autres maux pouvant, à tort, faire croire à une hypocondrie aiguë. Le dos qui fait mal, les vomissements, les symptômes sont infinis au grand dam du mari qui, à bon droit, est poussé lui aussi dans les affres de la maladie, le plongeant au minimum dans la dépression ou la démence. A cela s'ajoute un développement affiné et décuplé des sens, auditif, olfactif, gustatif entre autres, de la dame qui va entraîner davantage de situations rocambolesques, comme si cela manquait. Pour compléter la description impartiale de la femme enceinte, on ne peut pas oublier de mentionner sa susceptibilité exacerbée même si elle est bien heureusement tempérée par une capacité physique réduite.
Peut être finalement que tous ses stress, peurs ou angoisses, que peuvent provoquer les sautes d'humeur, sont une excellente préparation au rôle de père et de mère que bientôt endosseront le couple. En fait pas de quoi fouetter un chat, les 180 jours de grossesses passent vite et le grand jour de l'accouchement est déjà là. Après c'est une nouvelle vie qui commence. Avec des cris, des pleurs, des couches et des nuits sans sommeil mais surtout, bien sûr, beaucoup de bonheur.

Retrouvez la vidéo d'Angélique :

et ses vidéos précédentes :

Mère poule

Mots d'enfants

Vidéo à la une

Eau'Pinion

le métier de sage-femme