• Eau Mont Roucous, L'Eau des Mamans et des bébés

Actualité bébé

Vous êtes ici » Accueil » Maman Bébé actualité » Actualité bébé » fugue

Le cauchemar de la fugue

Pas drôle du tout, la fugue est une expérience malheureuse et difficile que peuvent vivre certains parents. Angélique, Marquise des Langes 2.0 touche le thème avec finesse et humour, une vidéo à montrer à tous les enfants !

J’en ai marre qu’on me dispute !

Les petits en grandissant apprennent à dire Oui et ne s’arrêtent plus de le prononcer. Et puis ensuite ils apprennent Non et là encore ils ne peuvent plus s’empêcher de l’utiliser pour absolument tout. C’est la phase du Non. Cependant quand c’est le papa ou la maman qui entre dans cette phase avec l’enfant, il explose. Non par ci, non par là, ne touche pas ça, ne joue pas avec ça, ne mange pas ceci… Tout ce que fait l’enfant est mal. C’est pourtant vrai, c’est plus fort que lui, il n’y peut rien, il n’arrête pas les bêtises et les parents qui sont bien décidés à élever correctement leur progéniture se doivent bien de réagir. Et dire NON aux idées chaque fois plus farfelues du petit. Mais à force de déclencher la colère pour tout, sans toutefois qu’il sache le pourquoi, l’enfant commence à saturer et à douter même que son foyer soit le meilleur endroit pour développer sa créativité. Il est en proie à l’incompréhension et à force d’y penser lui vient une idée géniale !

Enfin la liberté...

Devant tant de règles et interdits, la fugue parait comme la solution idéale. Et pour une fugue bien réussie, rien de tel qu’un sac à dos avec un slip, une brosse à dents, un petit goûter et le portefeuille de maman bien sûr. Le seuil franchi c’est le bonheur retrouvé, l’enfant gambade, joue, danse, saute. Mais fait quand même attention pour traverser la route, pas fou non plus ! Pendant ce temps à la maison, la maman commence à chercher son petit trésor. Et oui tout le monde sait qu’un enfant silencieux est obligatoirement engagé dans une activité illicite. La maman cherche, cherche encore, cherche toujours. La curiosité laisse place à l’inquiétude qui laisse place à l’incompréhension puis à la panique et à la peur. Loin de se douter que pas très loin, notre bout de chou est au comble de la joie, découvrant la vie sans limites ni contraintes. Jeux, balançoires, fleurs et animaux, c’est le paradis dehors ! Dans la maison c’est une autre histoire, la série d’émotions fortes et négatives, en trop peu de temps, a eu raison des nerfs de la pauvre maman qui s’épanche auprès d’amis, de policiers… Elle culpabilise bien évidemment. S’il a fait une fugue c’est de sa faute. Elle dramatise aussi, mais comment lui en vouloir quand on connait les dangers remplissant le monde du dehors.

Retour du fils prodigue

Mais comme toute chose a sa fin, le petit chérubin va affronter la réalité et redescendre de son petit nuage. La soif, la faim, le froid, l’ennui et le besoin naturel de parents lui rappellent rapidement que finalement à la maison c’est quand même bien. C’est vrai on le disputait tout le temps mais il avait tout ce dont il pouvait avoir besoin. Mais comment rentrer quand on est perdu loin de chez soi ? Un ami bienveillant passant par là va aider notre jeune aventurier à retrouver sa famille. Bien sûr dans la vie réelle, l’ami bienveillant emmène l’enfant très très loin et on ne le revoit plus jamais. Bref Angélique retrouve son merveilleux petit garçon en bonne santé et va pouvoir lui offrir quelques explications pour éviter une nouvelle fugue. Si je te gronde c’est pour ton bien, ça fait partie de l’éducation dont il aura besoin pour vivre correctement avec les autres et c’est une preuve d’amour. Hugo a bien compris la leçon et ne recommencera plus à fuguer, c’est promis. Moralité, les réprimandes sont inévitables, donc vaut mieux faire les bêtises discrètement.

Découvrez la vidéo d'Angélique :

Et ses vidéos précédentes en suivant ce lien.

Vidéo à la une

Eau'Pinion

sport après grossesse