• Eau Mont Roucous, L'Eau des Mamans et des bébés

Actualité bébé

Vous êtes ici » Accueil » Maman Bébé actualité » Actualité bébé » mère poule

Mère poule, mode d’emploi

Comment savoir si on est une mère poule ? Angélique, Marquise des Langes 2.0 nous dévoile avec humour mais réalisme les symptômes de la « gagatitude », ou le fait d’être gaga de son petit peu importe ce qu’il fait. Vous reconnaitrez vous ?...

Être une mère poule, ce n’est pas toujours une action consciente

Tout le monde n’accepte pas d’être rangé parmi les parents hyper protecteurs ou complètement fous de leur progéniture. On a notre dignité quand même !

Cependant force est de constater que, consciemment ou pas, il extrêmement facile de tomber dans le piège du papa ou de la mère poule. Ce sont ceux qui nous observent et nous entourent qui vont devoir supporter nos écarts.

Un exemple concret ? Les enfants ont parfois le don de rendre leurs parents furax. C’est là que la gagatitude vient au secours de ses chers petits trésors ! En effet au lieu de réagir en bon parent ferme et attentionné, prêt à apporter une discipline mesurée et pleine d’amour, celle capable de les aider à grandir, à progresser et à se développer correctement, la mère poule va complètement fondre devant cet ange « trop mignoooooon » et sa petite démonstration d’affection calculée et bien placée. Dans ce cas, le parent abandonne ses devoirs d’instructeur et se laisse aller à une large et permissive miséricorde. La gagatitude est d’autant plus notable lorsque l’enfant s’essaye à repousser ses limites avec une conduite répréhensible (gros mots ou autre péché malin), conduite qui n’attirera aucune foudre parentale pourtant bien méritée.

Etre gaga c’est se sentir heureux… ou pas

Et oui, une mère poule se sent tellement bien avec son petit poussin. Son enfant, le plus beau, le plus gentil, le plus doué, le plus intelligent, lui apporte chaque jour quantité de merveilleuses raisons d’être fier. Les gribouillis les plus horribles deviennent alors des œuvres d’art dignes d’être exposés à la vue de tous les amis (les musées n’appréciant pas à leurs justes valeurs ces splendides créations). Le petit cadeau laissé aux toilettes se transforme en chef d’œuvre, preuve d’une digestion exemplaire.

La mère poule a aussi le bonheur de vivre encore et encore tous ces moments précieux avec son gros bébé grâce aux innombrables souvenirs conservés soigneusement, identifiés, étiquetés, classés et répertoriés. Des chaussures de nourrisson au bavoir en dentelle en passant par ses joujous à moitié en bon état et son premier cartable, tout y est ! Mais il y a néanmoins quelques désavantages à la surprotection et à l’amour excessif.

Comme par exemple ce terrible sentiment de culpabilité et d’angoisse après avoir corrigé à bon droit l’enfant, qui en fait ne l’avait pas volé cette raclée. La mère poule oublie toute raison et réduit le bonheur de son enfant à le voir rire et content. Image erronée puisqu’un enfant équilibré et heureux a besoin de comprendre très tôt que le monde qui l’entoure ne tourne pas autour de lui sinon qu’il fonctionne avec des règles à respecter, aux conséquences lourdes en cas de manquement grave. Mais bon, le papa ou la maman poule n’en a que faire, pour lui ou elle, son bébé reste et restera toujours son bébé. Peu importe s’il a aujourd’hui 52 ans.

La vidéo est très drôle :

Retrouvez les vidéos précédentes :

Cadeau Saint Valentin

Mots d'enfants

Femme débordée

Vidéo à la une

Eau'Pinion

Liste de cadeaux sur milirose