Le Blog Devenir Parents

L’assistante maternelle, le bon choix ?

30.05.2017
Tout pour bébé

La France est riche en modes de garde. Que ce soit l’assistante maternelle agrée ou la crèche privée ou publique, chacun de ces modes de gardes comportent des avantages et des inconvénients.

Se renseigner sur l’assistante maternelle

La caisse d’allocations familiales est la meilleure solution pour trouver des informations de proximité sur les différents modes de garde du jeune enfant. Les services sociaux de la mairie ou de votre département peuvent également vous conseiller. Le recours à une assistante maternelle se fait aussi souvent par le bouche à oreille. La recommandation d’une employée maternelle est facile si elle aime les enfants et se comporte de façon à les éveiller avec des activités variées.

La prestation de garde peut se faire à votre domicile ou au domicile de l’assistante maternelle. La spécialiste de la petite enfance s’adapte aux horaires des parents et est rémunérée en fonctions des heures de garde effectuées. Son appartement ou sa maison restent un des critères de choix. Il y a aussi la proximité avec votre habitation. Le recours à l’aide maternelle agréée est peut-être plus élevé financièrement.

Des agences spécialisées peuvent vous aider à gérer le contrat de travail et les fiches de paie. Vous avez également droit à une déduction fiscale pour l’emploi de ces personnels. Le site mon-enfant.fr est bien fait pour vous apporter tous les détails utiles sur le complément de libre choix du mode de garde (Cmg).

Assistante maternelle

Pourquoi la crèche est préférée en France ?

Pour éviter d’employer une assistante maternelle, il existe de 2 mois à 4 ans la solution de la crèche. Cet établissement public ou privé est souvent apprécié car il propose des animations d’éveil. Les enfants sont aussi généralement plus vite sociabilisés. Le jeu est adapté aux enfants. Les horaires sont plus stricts et ne correspondent pas toujours à ceux des parents. Tout comme l’assistante maternelle, le coût de ce mode de garde dépend du revenu des parents. Un des inconvénients souvent entendu de ce mode de garde est que les maladies sont plus fréquentes. Et votre enfant ne sera pas toujours reçu s’il est souffrant.

Pour les petits plus âgés et déjà scolarisés, le centre de loisirs ou CLAE peut aussi accueillir votre enfant. C’est surtout vrai les mercredis après-midi ou les soirs après l’école. L’étude est aussi proposée dans les écoles de votre commune. Parfois il y a aussi des cours de rattrapage. Le directeur de l’établissement scolaire pourra vous renseigner.

En fin, et plus souvent en dépannage, les parents peuvent avoir recours aux baby-sitters. Ces personnes sont soit indépendantes et font ce job pour arrondir les fins de mois comme les étudiants ou alors sont salariées de structures plus importunâtes et donc davantage sélectionnées sur leurs compétences et qualités à s’occuper d’un jeune enfant.

N’hésitez pas à comparer toutes les solutions qui s’offrent à vous.

Cela pourrait également vous intéresser

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *