Le Blog Devenir Parents

Coronavirus et grossesse : réponses à vos questions

15.04.2020
Femme enceinte

Risques pour le bébé, accouchement, accompagnements et visites à l’hôpital, la situation actuelle en France liée à l’épidémie du Covid-19 suscite de nombreuses questions pour les futures mamans. Afin de lever certains doutes et rassurer les femmes enceintes dans cette période stressante et anxiogène, il est important de bien s’informer des conséquences réelles ou supposées de cette situation. 

Quels risques pour le bébé ? 

Coronavirus et accouchement : le point d'Anna au 30 mars 2020 1/2 - La Maison des maternelles #LMDM

Bien qu’il n’y ait eu aucun cas de transmission du Corvid-19 enregistré pour un fœtus jusqu’à aujourd’hui, les femmes enceintes sont considérées comme des personnes vulnérables face au virus à partir du deuxième trimestre. Elles doivent donc appliquer méticuleusement les gestes barrières pour se protéger, à savoir : se laver les mains régulièrement, minimiser les contacts et réduire les déplacements au strict nécessaire. Avec ces précautions, aucun danger n’est à craindre.  
Cependant, il est important de garder en tête que des difficultés respiratoires peuvent subvenir en fin de grossesse à cause de la pression exercée par l’utérus sur le diaphragme et le thorax, ce qui est sans lien avec le coronavirus. 

grossesse et coronavirus

La maison des maternelles réponds à vos questions  sur l’accouchement et le séjour en maternité avec le DR Jeanne Sibiude :

Covid-19 & grossesse : le point avec le Dr Jeanne Sibiude - La Maison des maternelles #LMDM

Quelles conséquences sur le suivi de grossesse ?  

 
 
Au vu des mesures de confinement décidées par le gouvernement français, certains rendez-vous médicaux sont susceptibles d’être reportés, annulés, ou basculés en téléconsultation. Néanmoins, rassurez-vous, les échographies du premier, deuxième et troisième trimestre sont obligatoires et ne peuvent être ajournées, de même pour les rendez-vous de suivi des grosses à risque. En outre, dans le cas d’une contamination par le Covid-19 de la future maman, son suivi médical sera pris en charge immédiatement par l’hôpital, limitant conséquemment l’aggravation de l’état de santé de la maman et du fœtus.  

Qui appeler en cas de problèmes ?

Depuis la déclaration de l’état d’urgence sanitaire, beaucoup de Français se posent d’innombrables questions quant au coronavirus. Les hôpitaux et les médecins urgentistes voient leurs lignes téléphoniques saturées. Si votre cas vous préoccupe et que vous pensez reconnaitre les symptômes révélateurs du virus, appelez immédiatement le 15 ou le 114. Pour toute question concernant le coronavirus, une plateforme d’information officielle a été mise en place par les autorités afin de répondre aux interrogations de chacun, notamment les femmes enceintes. Le numéro vert 0800 130 000 est disponible 24h/24 7j/7 pour vous rassurer. 

Le père peut-il assister à l’accouchement en cette période de crise ?  

 Etant données les circonstances actuelles, les futurs parents se posent des questions à propos de l’accompagnement du père durant l’accouchement. Il vous sera demandé de vous renseigner auprès de l’établissement qui s’occupe de votre cas pour avoir une réponse. En effet, certains hôpitaux refusent la présence du père ou de toute personne accompagnante, quand d’autres les acceptent encore. Dans tous les cas, ne prenez pas de décisions dangereuses pour vous et votre bébé, comme accoucher à domicile juste pour que votre conjoint y assiste.  

Le conseil national des gynécologues et des obstétriciens français estime que « la composante humaine et familiale est un principe de base » et que les pères doivent pouvoir assister à l’accouchement sous réserves de quelques règles. Aussi, pour éviter au maximum les risques de contamination des soignants et des autres patientes, le CNGOF recommande :

  • L’accompagnant doit être accepté uniquement à partir de la phase de travail. Il pourra rester les deux heures qui suivent l’accouchement. Ensuite, il devra partir et reviendra pour venir récupérer la maman et le bébé.
  • Dans la salle d’accouchement, le papa ne pourra pas sortir durant toute la durée de l’accouchement. En cas de sortie, il doit quitter définitivement l’hôpital.
  • Le père doit sonner s’il souhaite se rendre aux toilettes,
  • Le CNGOF recommande de prévoir de quoi manger dans le sac d’accouchement.
  • Le père ne pourra accéder aux services d’hospitalisation, et une sortie précoce est recommandée.
  • Enfin, les accompagnants ne sont pas autorisés « dans le service d’hospitalisation ni en salle de césarienne si celle-ci est nécessaire » précise le CNGOF.

« Les pères en salle de naissance à partir de la phase de travail »

Coronavirus enceinte : le Pr Jacky Nizard vous répond ! - La Maison des maternelles #LMDM

Les péridurales sont-elles compromises ? 

La réponse est évidemment non. Une rumeur selon laquelle les anesthésistes seraient entièrement mobilisés pour les besoins des patients atteints du coronavirus circule actuellement. Rassurez-vous, jusqu’à présent, toutes les péridurales sont assurées. 

Les chambres d’hôpitaux sont-elles saturées ? 

Là encore, la réponse est non. Des chambres sont disponibles, quelle que soit l’heure ou la date de l’accouchement. Des équipes de jours comme de nuits sont présentes, prêtes à intervenir et à prendre en charge les futures mamans.

Coronavirus et confinement : le point d'Anna au 30 mars 2020 2/2

Cet article est écrit à partir de relais d’informations, notamment de la Maison des Maternelles et de leurs experts médicaux.

Cela pourrait également vous intéresser
Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *