Le Blog Devenir Parents

Coronavirus et grossesse : quels protocoles mis en place ?

15.04.2020
Femme enceinte

La situation actuelle en France liée à l’épidémie de la Covid-19 suscite de nombreuses interrogations pour les futures mamans. Afin de lever certains doutes et de rassurer les femmes enceintes dans cette période stressante et anxiogène, il est important de bien s’informer sur les protocoles mis en place pour vivre une grossesse et un accouchement en toute sécurité.

grossesse et coronavirus

Coronavirus : comment bien vivre sa grossesse

Les femmes enceintes sont considérées comme des personnes vulnérables face au virus à partir du deuxième trimestre. Elles doivent donc appliquer soigneusement les gestes barrières pour se protéger, à savoir :

  • se laver les mains régulièrement ;
  • minimiser les contacts ;
  • réduire les déplacements au strict nécessaire.

Avec ces précautions, aucun danger n’est à craindre. Cependant, il est important de garder en tête que des difficultés respiratoires peuvent survenir en fin de grossesse à cause de la pression exercée par l’utérus sur le diaphragme et le thorax. Ne mettez donc pas votre suivi médical de côté.

Suivi de grossesse et Covid 19 : un protocole assoupli

Concernant les examens, le protocole a été assoupli, mais le niveau de vigilance est encore très haut. Le suivi de grossesse va alterner les rendez-vous physiques et les téléconsultations, qui sont déjà largement pratiquées. Préférez les contrôles en cabinet à des visites en milieu hospitalier.

Les 3 échographies obligatoires ne peuvent pas être ajournées. Elles doivent cependant être couplées avec les consultations mensuelles afin d’éviter les déplacements, et donc le risque de contagion. Soyez rassurés : la présence du papa, ou d’un autre accompagnateur, est désormais autorisée, avec port du masque pour tout le monde.

Dans le cas d’une contamination par le Covid-19 au cours de votre grossesse, votre suivi médical sera pris en charge par la maternité afin de limiter l’aggravation de votre état de santé et de celui du fœtus.

La préparation à la naissance reste essentielle

Le déroulement des séances de préparation à la naissance a été aménagé pour minimiser le risque de transmission du coronavirus pendant la grossesse. Les maternités et les sages-femmes privilégient désormais les sessions à distance ou en tout petit groupe. Aucune directive précise n’a été émise à ce sujet, chaque professionnel met donc en place son propre protocole, renseignez-vous en amont pour en connaître les principes.

Quel protocole pour un accouchement en toute sécurité

Grossesse et coronavirus

À noter : en cas d’accouchement programmé, un test peut être demandé dans les 24 à 48 h qui précèdent l’hospitalisation. Pensez à poser la question au professionnel qui vous suit pour vous préparer dans de bonnes conditions.

Accoucher avec ou sans masque

Le 10 novembre 2020, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a indiqué que « le port du masque chez la femme qui accouche est souhaitable en présence des soignants, mais il ne peut en aucun cas être rendu obligatoire. »

Cette décision peut être une véritable source d’angoisse pour les futures mamans. De nombreuses patientes ont d’ailleurs témoigné d’expériences assez traumatisantes ces derniers mois, parfois vécues comme des violences obstétricales.

Le collectif « Stop aux violences gynécologiques et obstétricales » a mené une enquête auprès de 2000 femmes ayant donné naissance entre février et mai 2020. Elle a démontré que le port du masque aurait été imposé à 44% d’entre elles. Aucune directive n’ayant été transmise aux maternités à ce sujet, celles-ci mettent en place leur propre protocole. N’hésitez pas à contacter la vôtre pour connaître les règles qui seront appliquées.

Le port du masque chez la femme qui accouche est souhaitable en présence des soignants, mais il ne peut en aucun cas être rendu obligatoire.

La présence des papas remise en question ?

Pendant le confinement de début d’année, les papas assistaient uniquement à l’expulsion du bébé et restaient auprès de leur famille seulement durant les 2 heures qui suivaient la naissance. Dans un communiqué publié ce 30 septembre, le Collège national des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) indique que « la présence du père est souhaitable au maximum, y compris pendant une éventuelle césarienne« .

Le dispositif a donc été assoupli, permettant aux parents de vivre ensemble la venue au monde de leur enfant. Les futurs papas peuvent alors soutenir leur compagne, qui se sentira certainement beaucoup plus sereine.

Dans le cas où votre maternité ne pourrait pas vous proposer une chambre simple, le personnel devra s’assurer du respect des gestes barrières, mais il pourra aussi interdire à votre accompagnant de rester avec vous de façon permanente.

Depuis l’apparition du coronavirus en France, beaucoup de protocoles ont été mis en place pour la sécurité de tous. En cette fin d’année, ils ont été largement assouplis pour ne pas entacher le moral des patients, et notamment celui des futurs parents. Prenez bien tous les renseignements concernant le règlement adopté par votre maternité afin de vous préparer au mieux à la naissance de votre bébé.

Le Dr Joëlle Belaisch-Allart répond à vos questions sur l’accouchement et le séjour en maternité – La Maison des maternelles

Maternité et Covid : quelles précautions ? - La Maison des maternelles #LMDM

L’info Mont Roucous :

Pour toute question concernant le coronavirus, une plateforme d’information officielle a été mise en place par les autorités afin de répondre aux interrogations de chacun, notamment les femmes enceintes. Le numéro vert 0 800 130 000 est disponible 24h/24 7j/7 pour vous rassurer.

Cela pourrait également vous intéresser
Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *