Le Blog Devenir Parents

Coronavirus : comment réagir avec les enfants ?

06.04.2020
Être maman

Plusieurs études ont été menées pour mieux cerner les effets de la Covid-19 chez les enfants. Les résultats mettent en évidence que les symptômes les plus connus ne sont pas forcément les mêmes que ceux remarqués avec les adultes. Dans cet article, nous vous présentons ce que l’on apprend un peu plus sur avec le temps sur les signes qui pourrait vous permettre d’identifier une éventuelle contamination. Nous vous conseillons enfin sur la conduite à tenir à cas de test positif.

GESTES BARRIERES CORONAVIRUS ENFANTS

Les enfants et le coronavirus : des porteurs sains à éviter ou des personnes à protéger ?

Avant toute chose, pensez à vous conformer aux gestes barrières pour limiter la propagation du virus :

  • lavez-vous les mains plusieurs fois par jour (surtout quand vous revenez de l’extérieur) ;
  • toussez dans votre manche ;
  • utilisez un mouchoir à usage unique que vous jetez immédiatement à la poubelle ;
  • proscrivez les embrassades ;
  • respectez une distance d’un mètre entre les individus ;
  • mettez-vous en quarantaine si vous pensez être contaminé ;
  • ne côtoyez pas des personnes fragiles ;
  • restez chez vous au maximum.

Selon une étude coordonnée par l’hôpital Necker et l’Institut Pasteur auprès de 775 patients âgés de 0 à 18 ans, les enfants positifs à la Covid-19 ont peu de symptômes. C’était le cas pour plus 69% d’entre eux. La perte du goût et de l’odorat, qui sont des manifestations caractéristiques de la contagion chez l’adulte, n’ont jamais été observées chez les moins de 15 ans.

Comment protéger nos enfants du Covid 19?

Doit-on protéger nos enfants du coronavirus ?  

Si le port du masque est devenu obligatoire pour les moins de 6 ans, c’est parce qu’il est difficile de reconnaître s’ils sont contaminés par le coronavirus. Voici les signes qui permettent de penser que c’est peut-être le cas :

  • fièvre supérieure à 38 degrés Celsius ;
  • irritabilité inhabituelle ;
  • toux fébrile ;
  • selles liquides ;
  • vomissements ;
  • douleurs abdominales.

Ainsi, devez-vous porter un masque chirurgical chez vous ? Si vous présentez des symptômes, la réponse est oui. Il est même conseillé de vous isoler, si possible.

Devez-vous éviter toute forme de tendresse envers votre enfant, car vous avez peur de lui, ou au contraire, de le contaminer ? La réponse est non. Si vous êtes angoissé, il risque également de l’être. Plus que d’habitude, ce sont de petits êtres fragiles qui doivent être rassurés et câlinés. Communiquez et échangez avec eux, peu importe leur âge !

Peut-on sortir avec nos enfants ?

CORONAVIRUS ET ENFANT

Certains d’entre nous sont obligés d’être accompagnés de leur progéniture lorsqu’ils sortent de chez eux. On pense notamment aux parents solos de jeunes bambins qui n’ont pas le choix, et qui doivent se rendre avec eux au supermarché ou à la pharmacie.

Si tel est votre cas, avez-vous remarqué comme vous êtes dévisagé ? “Vous savez, ce sont eux qui transmettent la maladie”, “Vous êtes inconscient d’amener vos enfants avec vous”. Un fait divers a même choqué : l’histoire d’une maman qui n’a pas eu le droit d’entrer dans une grande surface, car elle était avec son fils de 6 ans.

Ainsi, il est conseillé de ne pas vous rendre dans les magasins avec eux. Cependant, il est tout à fait possible de les sortir pour une petite promenade. Invitez-les à ne rien toucher. Surtout, à votre retour, aidez-les à se laver les mains avec du savon.

Quels risques pour un nourrisson ?

Quelques cas, encore rares, montrant qu’une femme enceinte a transmis le virus à son bébé, ont été rapportés. Néanmoins, il demeure difficile de déterminer si les nouveaux-nés ont été contaminés par leur mère pendant la grossesse ou après l’accouchement par simple contact.

Concernant la contagion des nourrissons, le risque zéro n’existe pas : il faut donc rester prudent. Cependant, dans le monde, seulement 2 % des personnes qui ont été contaminées par la Covid-19 sont des enfants ou de jeunes adultes âgés de moins de 19 ans.

Si vous êtes positif au test de dépistage et que vous souhaitez continuer à vous occuper de votre bébé, vous devez respecter les gestes barrières qui sont recommandés :

  • lavez-vous les mains le plus souvent possible ;
  • si vous utilisez du gel hydroalcoolique pour les désinfecter, attendez qu’elles soient sèches pour prendre votre nourrisson ;
  • portez un masque et pensez à le changer toutes les 4 heures ;
  • nettoyez vos seins à l’eau et au savon en cas d’allaitement.

Comment agir et rester positif face à cette épidémie ?

Des parents sous pression

Sur les réseaux sociaux, de nombreux articles et vidéos plus ou moins humoristiques circulent. On y voit des parents débordés par l’énergie de leurs enfants. Certains sont particulièrement stressés et n’arrivent pas à surmonter la pression que provoque le climat actuel. D’autres sont carrément au bout du rouleau, devant assumer plusieurs heures de télétravail par semaine tout en gérant le ménage, les courses et les devoirs.

Enfin, pour les personnes hypocondriaques qui craignent de tomber malades et de véhiculer le virus auprès de leur famille, appliquez bien les gestes barrières et essayez de rester positifs face à vos têtes blondes ou vos adolescents. Ceux qui habitent dans les foyers d’infection peuvent même envisager de commander leurs provisions sur le site de leur magasin, voire de se les faire livrer.

Comment ne pas transmettre nos peurs à nos enfants ?

Voici quelques conseils pour que cette période de confinement se déroule au mieux :

  • dites-vous que cette crise aura une fin ;
  • faites une diète des réseaux sociaux ;
  • offrez-vous des moments pour vous (yoga, méditation, formations en ligne) ;
  • passez du temps au téléphone avec vos proches ;
  • profitez-en pour réinventer votre relation de couple ;
  • jouez en famille ;
  • surtout, ne vous infligez pas une pression inutile !

Les différentes études réalisées jusqu’à ce jour restent rassurantes en ce qui concerne la santé de nos enfants. Si vous observez les protocoles mis en place et les gestes barrières, il n’y a pas de raison de vous inquiéter pour eux. Vous pouvez aussi consulter nos 2 autres articles sur la conduite à tenir pour le suivi de votre grossesse et sur la façon de protéger votre bébé.

Cela pourrait également vous intéresser
Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *