Le Blog Devenir Parents

Hydratation du bébé :1L d’eau par jour, la quantité idéale !

21.11.2019
Tout pour bébé

Encore plus que chez l’adulte, l’eau est le principal constituant de l’organisme d’un nourrisson, si bien qu’une bonne hydratation est primordiale ! Actrice incontournable de son bon développement et de sa bonne santé, celle-ci doit être donnée en quantité suffisante, et ce, dès le plus jeune âge.

1 litre/jour : la quantité idéale pour hydrater votre bébé

A la naissance et durant ses premières années de vie, le corps d’un bébé est composé à 75% d’eau, contre 60% à l’âge adulte. L’organisme des tout-petits peine, lui aussi, à conserver ce précieux liquide. Transpiration, respiration, urine… Autant de facteurs participant à son élimination tout au long de la journée.

Le saviez-vous ? Les besoins de renouvellement en eau sont jusqu’à 4 fois plus élevés chez le bébé que ceux de l’adulte ! Pour y répondre, il est essentiel de lui apporter une quantité suffisante d’eau au quotidien.

bébé boit de l'eau

Allaitement ou biberon : comment assurer l’hydratation ?

Plutôt allaitement ou biberon pour votre enfant ? Une chose est sûre, ses besoins en eau diffèrent d’un mode d’alimentation à l’autre…

  • L’hydratation du bébé allaité

Durant les 6 premiers mois, il n’est pas utile de proposer de l’eau à un bébé exclusivement allaité. Votre lait maternel contient tous les nutriments nécessaires à la bonne croissance de votre enfant. En somme, il comble parfaitement tous ses besoins, aussi bien en termes de nutrition que d’hydratation !

Veillez les premiers mois à pratiquer un allaitement « à la demande », c’est-à-dire le placer au sein lorsqu’il en manifeste le besoin. Une fois que le rythme des tétées sera bien installé, n’hésitez pas à mettre votre bébé au sein plus souvent que de coutume pendant les périodes de fortes chaleurs, afin d’éviter tout risque de déshydratation.

  • L’hydratation du bébé nourri au biberon

Pour un bébé alimenté au biberon, il est recommandé de proposer de l’eau entre ceux-ci. Elle sera  également apportée lors de la diversification alimentaire, pendant  et entre les repas.

Mon bébé refuse de boire de l’eau. Que faire ?

Tout comme nous, un bébé boit lorsqu’il ressent la sensation de soif. Un refus d’eau ne signifie pas qu’il n’aime pas ça, mais tout simplement qu’il n’en a pas besoin à ce moment précis. Son alimentation, faite d’environ 85% d’eau, lui fournit les quantités nécessaires à sa bonne hydratation.

Quelle eau choisir pour un bébé ?

Jusqu’à son premier anniversaire environ, les reins et le système digestif du bébé sont encore immatures et fragiles. Pour ne pas les surcharger, optez pour une eau faiblement minéralisée. Pour vous en assurer, fiez-vous à l’étiquette sur la bouteille : le résidu sec à 180° doit être inférieur à 500mg / litre.

Pour préparer les biberons de votre enfant, assurez-vous que la mention “convient pour la préparation des aliments pour nourrissons” apparaît sur la bouteille.

Sachez que les eaux de source ont une composition qui peut varier dans le temps. De plus, certaines marques regroupent plusieurs sources différentes, la composition de chaque source n’étant pas forcément idéale pour les bébés. Il est donc, pour cette raison, conseillé de vérifier la minéralité de l’eau choisie sur l’étiquette.

Comment conserver correctement une bouteille d’eau ?

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (L’ANSES) recommande de ne pas conserver une bouteille d’eau ouverte, destinée à un nourrisson, plus de 24h.
Une bouteille d’1L permet d’assurer une pleine journée d’hydratation à votre enfant. Après ouverture, veillez à la conserver au frais et à la consommer rapidement.

Les risques de déshydratation ?

En cas de fièvre, de troubles digestifs de type diarrhée, vomissements ou constipation, ou encore en période de fortes chaleurs, il est conseillé d’augmenter les apports hydriques chez votre bébé. En hiver le besoin en eau peut être augmenté par un chauffage desséchant l’air.

La surveillance de la courbe de poids est très importante car la déshydratation se traduit par une perte de poids. Si votre enfant n’est pas dans son état normal, ou si vous constatez une perte de poids, consultez rapidement un professionnel de santé.

Pour éviter tout risque de déshydratation, vous pouvez lui proposer, sans hésiter et sans limitation de quantité, des solutés de réhydratation (SRO) en attendant d’avoir vu le médecin. En vente libre en pharmacie, ils sont remboursés par la Sécurité sociale.

Cela pourrait également vous intéresser
Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *