Le Blog Devenir Parents

Comment s’organiser avec une famille nombreuse ?

08.01.2021
En famille

Etre parent d’une vraie tribu peut ressembler parfois à un véritable parcours du combattant, alors comment s’organiser quand on est une famille nombreuse ?

S'organiser quand on est une famille nombreuse

Mes conseils pour gérer une grande famille

Maman de 4 enfants en bas âges rapprochés (6 ans, 5 ans, 2 ans et 9 mois), vous êtes nombreuses à souvent me demander comment j’organise mes journées et comment j’arrive finalement à garder un peu de temps pour moi, pour nous. J’ai donc décidé aujourd’hui de partager avec vous une journée type, avec mes conseils pour optimiser votre temps.

Tout d’abord, la maman d’une famille nombreuse doit apprendre à ses enfants (et parfois à son homme 🤣) à se débrouiller seuls dans les différentes étapes du quotidien. L’autonomie est la clef de votre future réussite ! Mais attention, ce sera l’étape la plus longue à mettre en place. Il faut donc commencer dès le plus jeune âge. Autrement, c’est le risque de vite devenir une maman débordée. Le fonctionnement d’une famille nombreuse ne peut en aucun cas se baser sur l’individualisme. Il faut que les parents s’épaulent entre eux et que les enfants fassent preuve de solidarité. Vous ne serez pas étonnées si je vous dis que nos journées sont bien rodées (même si nous aimons aussi nous laisser des moments de totale improvisation) pour pouvoir profiter pleinement de chaque instant.

En effet, lorsque la machine est bien huilée, les moments d’extrême bonheur passés en famille viendront très largement compenser les moments de peur, de doute, de fatigue et d’angoisse.

Au final, s’il fallait résumer en quatre mots le quotidien d’une famille nombreuse, je dirais : anticipation, organisation, entraide et patience.

Ma Journée type de maman de famille nombreuse

Le matin

Je me réveille vers 06h30. Une bonne demi-heure avant les enfants pour me préparer et prendre le temps de démarrer la journée. J’organise le petit-déjeuner qui est déjà sorti depuis la veille, j’ouvre les volets, je fais tourner une machine et plie le linge (bon … souvent je laisse ça à mon mari). Ensuite, je regarde ma to-do-list pour la journée et s’il me reste du temps je réponds à certains mails. Je ne déjeune pas tout de suite car je préfère passer ce moment avec mes loulous. Les enfants se lèvent donc généralement vers 7h, ils partent directement dans la salle de bain pour s’habiller. C’est eux qui ont préparé leurs affaires la veille (c’est important pour moi de privilégier leur autonomie, ils en sont très demandeurs pour mon plus grand plaisir). Ils se débarbouillent le visage et le corps et s’habillent seuls (Papa supervise ce moment car même Inès veut « faire toute seule comme les grands »). Pendant qu’ils se préparent dans la salle de bain, j’en profite pour aérer leur chambre (minimum 30 minutes) et ils n’y ont plus accès jusqu’au retour de l’école le soir. Après s’être préparés, les enfants prennent donc le temps de déjeuner. J’essaye de varier le petit-déjeuner (surtout le week-end en proposant des pancakes, gaufres, porridge) mais très souvent, en semaine d’école ce sont des tartines ou du granola, fruits de saison, quelques oléagineux, un œuf, une tisane ou du lait. Après le petit déjeuner, brossage de dents, lavage des mains puis ils enfilent leurs manteaux et chaussures.

L’heure du départ pour l’école a sonné, il est 8h. C’est là que mon mari prend le relai en emmenant les enfants. Yanis se réveille à ce moment. Un tête à tête où je me pose avec lui pour notre rituel lacté du matin. J’aime beaucoup cet instant hors du temps. Nous jouons ensemble, lisons des livres, je le laisse gambader dans la maison. Bref un vrai moment rien qu’à lui. Yanis montre des signes de fatigue vers 10H30. Il fait donc une petite sieste et c’est là que je m’active. C’est sur ce temps que j’aimerais vous dire qu’il faut être efficace et ne pas se laisser submerger. La to-do-list est pour moi ici primordiale. Ne pas se laisser envahir par plusieurs tâches. C’est assez complexe surtout quand on travaille à la maison. Chaque chose en son temps. Bien définir vos tâches par jour. Je prépare ma to-do-list le dimanche soir pour la semaine et chaque soir je la modifie si besoin. Le matin, je traite mes mails, retouche des photos de shooting, travaille sur mon blog. J’ai la chance d’avoir un mari très présent car il est à son propre compte. Il prend donc facilement le relai pour s’occuper de Yanis pendant la journée si j’en ai besoin.

La pause déjeuner

Depuis cette année, je me suis enfin décidée à laisser les enfants à la cantine certains midi pour pouvoir avancer sur mes projets professionnels, donc je mange (+ ou -) quand j’en ressens le besoin. Je fais déjeuner Yanis qui est réveillé de sa sieste et ensuite nous organisons des jeux en autonomie surveillée avec lui (je l’ai fait avec mes autres enfants et cette pédagogie fonctionne plutôt bien). Concernant l’organisation des repas, généralement, je les prépare à l’avance (planning à la semaine, tous les jeudis soir après avoir récupéré mon panier de légumes à l’AMAP). Je n’achète rien de préparé (c’est rare, sauf si je n’ai rien dans le frigo ou pas l’envie de cuisiner). J’ai besoin d’anticiper pour mieux gérer les enfants en parallèle. Je ne me vois pas en train de cuisiner en m’occupant des 4 loulous après une longue journée (impossible pour moi et pour eux) sauf si le repas devient une activité (pizza, burger maison, crêpes party … mais ça c’est le week-end car nous avons plus de temps). Je préfère me consacrer à eux en faisant juste chauffer le plat que j’aurais préparé en amont.

La fin de journée

Mes enfants rentrent de l’école vers 16h45, nous prenons une petite collation car nous dînons assez tôt. Nous mangeons tous la même chose, y compris Yanis (mais lui en mouliné). C’est pour moi un gain de temps énorme d’autant qu’il m’est primordial qu’il mange des produits variés. Tout le monde mange la même chose avec des quantités différentes. Très souvent, le soir, je fais des plats légers pour faciliter leur digestion (des légumes principalement avec un peu de féculents et un fruit, très peu de viande voire pas du tout).

  • 17h15 : Après avoir pris la collation, c’est l’heure des devoirs pour mon 6 ans. Pour les autres, je leur propose des activités déjà prêtes : gommage, découpage, mémo, puzzle, jeux d’éveil.
  • 18h : C’est l’heure de se mettre en pyjama et de jouer dans les chambres (pas de télévision chez nous sauf un peu le mercredi et pour notre rituel Disney le samedi).
  • 18h45 – 19h : nous dînons ensemble à la même table (sauf mon mari qui travaille souvent le soir). Les enfants aident à mettre la table et à débarrasser. Chacun a sa tâche.
  • 19h30 – 19h45 : brossage de dent, préparation des vêtements pour le lendemain et rituel du coucher avec plusieurs histoires (généralement les enfants choisissent un livre chacun). Inès tombe comme une mouche à ce moment.
  • 20h – 20h30 : Deuxième journée qui commence pour moi. Je prépare la table du petit-déjeuner, je démarre le lave-vaisselle, je range la maison (normalement chaque chose est rangée à sa place), je plie le linge, je passe un coup d’aspirateur et de serpillère (tous les 3 jours) puis je fais la cuisine pour le lendemain et surlendemain.
  • 22h : Nous tombons dans les bras de Morphée.

Mes conseils pour optimiser son temps

Anticiper, car les imprévus arrivent régulièrement et il est difficile de les concilier quand on a une famille nombreuse. Pour éviter ces désagréments du quotidien, il faut anticiper pour être à l’abri des mauvaises surprises. Avoir une to-do-list et beaucoup de patience est indispensable.

Prévoir les courses et les menus de la semaine. Comme je vous l’ai dit, j’adore cuisiner donc pour ne pas être débordée, il faut s’organiser. Pour info, le drive, c’est la vie ! Je n’ai plus de temps à perdre dans les grandes surfaces et les missions suicides avec 4 enfants à Leclerc, Carrefour ou Auchan … plus JAMAIS !!!

Mettre les enfants à contribution et les faire participer très tôt. Développer l’autonomie, les notions d’entraide et de service sont primordiales lorsqu’on est une famille nombreuse car il faut travailler en équipe pour réussir. Organisez les tâches quotidiennes et faites en sorte de bien les départager en utilisant un planning clair. Un enfant dresse la table, un autre débarrasse, un sort la poubelle. Demandez aux grands de surveiller les petits. Il faut que tout le monde y participe. Déléguer les tâches vous soulagera, car vous n’arriverez pas à tout faire par vous-même.

Avoir une organisation méthodique et quasi militaire. A titre d’exemple, à l’entrée de notre maison (endroit où il y a un fort passage) chacun a son box à chaussure et son porte manteau, ce qui facilite grandement le rangement et la responsabilisation. Dans la salle de bain, chacun sa brosse à dent, chacun sa brosse à cheveux, chacun sa serviette, etc… Ce qui évite les conflits en tout genre. Dans les chambres, c’est le même principe, chacun son armoire et son coffre à jouets (seules les bibliothèques sont en commun).

Dernier conseil, prendre du temps pour soi. C’est certain, même avec une bonne organisation, il est toujours un peu compliqué de gérer une famille nombreuse. Alors pour votre bien, accordez-vous de petites pauses afin de vous retrouver. Vous serez alors pleinement disponible pour votre famille. De temps en temps, octroyez-vous un moment de relaxation, faites du sport, profitez d’un massage dans un Spa, sortez avec votre mari ou vos amis. Nous avons de notre côté la chance de pouvoir compter sur les mamies afin de prendre quelques moments de décompression.

Avec du recul, cette routine quotidienne m’aide à avoir un cadre et surtout à donner de bonnes habitudes à mes enfants. Cela me permet d’être plus sereine et moins stressée. J’ai connu des périodes de totale désorganisation à m’en tirer les cheveux. Je finissais en larmes en fin de journée, et ça les enfants le ressentaient. C’est un climat nullement serein où je ne suis pas du tout productive. Les enfants ont besoin de cadre et de rituels pour être rassurés. Anticiper me permet de gagner en productivité.

J’espère que cet article vous aidera !

Belle semaine,

Sarah

Cela pourrait également vous intéresser
Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *