Le Blog Devenir Parents

Projet de Naissance : comment le rédiger ?

18.02.2021
Femme enceinte

Découvrez dans cet article comment préparer de façon optimale votre projet de naissance pour que l’équipe médicale puisse respecter vos choix.

Rédiger son projet de naissance

Vous avez entendu parler du projet de naissance sans vraiment savoir ce qu’il pouvait contenir ? Vous êtes au bon endroit : nous allons vous expliquer quel est son intérêt pour vivre un accouchement serein.

Qu’est-ce qu’un projet de naissance ?

Le projet de naissance est un document écrit par vos soins qui recense tout ce qui vous paraît important pour vivre l’arrivée de votre bébé selon vos souhaits les plus chers. Il permet en outre de profiter au mieux de cette étape de votre vie de couple. Qu’il fasse une ligne ou 10 pages n’a aucune incidence : à vous de juger les informations indispensables à transmettre aux professionnels qui vont vous suivre.

Aujourd’hui, il est difficile de renseigner les femmes comme il le faut. Le temps des consultations est de plus en plus réduit, du fait du manque d’effectif notamment. Les gynécologues n’évoquent principalement que la partie technique du suivi de grossesse et de la naissance, le côté émotionnel est alors mis de côté. Une préparation individualisée qui offrirait une réponse aux questions personnelles de chaque couple serait bénéfique, mais impossible à mettre en place de façon systématique.

Réfléchir à un projet de naissance peut ainsi permettre de s’informer sur les protocoles existants, et accorder aux futurs parents un sentiment de confiance face à cette situation parfois inconnue. D’autre part, si vous arrivez en salle de naissance et que vous n’êtes plus en capacité d’évoquer ce qui vous tient à cœur, il suffit que votre conjoint transmette vos résolutions.

Vous pouvez le présenter à l’équipe médicale qui vous accouchera en amont pour que tous les membres en prennent connaissance, ce qui leur donnera la possibilité de mieux vous cerner. Ils peuvent également vous aiguiller selon les modalités d’accueil et de prise en charge de la maternité.

Pourquoi est-ce important de rédiger son projet de naissance ?

Lorsque l’on parle de “rédiger”, il ne s’agit pas forcément de le faire sur papier. L’essentiel est d’abord d’y réfléchir pour que l’idée soit plus claire dans votre tête. Il peut être plus travaillé et construit par la suite avec l’aide d’une sage-femme par exemple.

Inclure le papa est très important, cela lui donnera une légitimité et le servira dans sa propre préparation à la parentalité. Il se sentira actif et plus confiant lors de l’accouchement et de l’accueil de votre bébé.

Le projet de naissance va vous permettre de vous poser des questions précises et de prendre le temps de trouver les réponses par vous-même. Vous serez ainsi plus à même d’être sûrs de vos choix le jour J.

Certaines demandes ne peuvent cependant pas être suivies pour des raisons de sécurité ou par manque de moyens, comme :

  • certaines positions d’accouchement ne sont pas toujours réalisables ;
  • marcher tout en bénéficiant d’une péridurale n’est pas faisable si la maternité n’a pas le matériel nécessaire ;
  • il est possible qu’un papa ne puisse pas assister sa partenaire lors d’une césarienne dans certains cas ;
  • conserver le placenta est interdit en France ;
  • le refus d’une césarienne d’urgence n’est pas envisageable non plus.
Le projet de naissance

Comment rédiger son projet de naissance ?

Le projet de naissance s’adresse à tout le monde, que vous désiriez une naissance la plus naturelle possible, ou que vous deviez programmer une césarienne. Optez pour la seule règle qui consiste à noter ce qui vous semble le plus approprié en fonction de vos envies.

Commencez par expliquer ce qui vous a poussé à réaliser ce document, et quel type de suivi vous souhaitez mettre en place depuis le début de la grossesse jusqu’à l’arrivée de votre bébé. Sachez en outre que tout est modifiable à chaque instant ! Il ne s’agit pas d’un contrat qu’il faut respecter à la lettre, vous avez tout à fait le droit de changer d’avis au dernier moment. Voici, à titre d’exemple, les différents points que vous pouvez aborder.

Avant la naissance

  • Quel suivi de grossesse et quel type de préparation à la naissance souhaitez-vous mettre en place ?
  • Demander à ce que chaque geste et examen soit expliqué auparavant et qu’aucune décision ne soit prise sans votre accord et celui du futur papa.
  • Monitoring et touchers vaginaux restreints.
  • Nombre limité de personnes à votre contact, ou au contraire, pas d’exigence en la matière.
  • Possibilité de prendre une douche ou un bain pendant le travail.
  • Ambiance de la salle d’accouchement : lumière tamisée et musique par exemple.

Pendant l’accouchement

  • Possibilité de boire ?
  • Position physiologique ou obstétricale : choisir d’accoucher accroupi, à quatre pattes, sur le dos…
  • Césarienne programmée : quel protocole, bras attachés ou non, présence du père ?
  • Épisiotomie non souhaitée dans tous les cas.
  • Rupture de la poche des eaux naturelle ou réalisée par la sage-femme ?
  • Accouchement avec ou sans péridurale, quel soutien sur place ?
  • Prendre le bébé (papa ou maman) pour le poser sur soi au moment de l’expulsion.
  • Qui va couper le cordon ? Est-il envisageable d’attendre avant de le faire ?
  • Est-il possible d’observer le placenta et de comprendre son fonctionnement ?

Après l’arrivée de bébé

  • Allaitement / tétée d’accueil / biberon : précisez vos attentes et vos doutes.
  • Peau à peau durant les 2 h de surveillance postnatale (maman ou papa ou les deux).
  • Quel protocole pour l’expulsion du placenta ?
  • Le bain de bébé : souhaitez-vous le voir donné le plus tard possible, par vous seule ou avec de l’aide ?
  • Réveils nocturnes ou matinaux pour le suivi médical en chambre limités au maximum.
  • Lit d’appoint pour le deuxième parent ?
  • Acceptez-vous les visites en chambre ou souhaitez-vous les limiter ?
  • Matériel pour tirer votre lait si votre enfant ne veut pas téter ?
  • Possibilité de sortie de maternité anticipée ?

Une fois votre projet de naissance rédigé, rappelez-vous que rien n’est figé et que tout peut se passer différemment de ce que vous imaginez. Vous pouvez évoluer dans votre réflexion, mais votre grossesse peut, elle aussi, se dérouler d’une manière imprévue. Tout préparer en amont est sécurisant, mais ne doit pas vous enfermer dans vos choix. Prenez tout de même le temps de vivre chaque instant dans le présent et laissez place à votre instinct de parent.

Cela pourrait également vous intéresser
Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *