Le Blog Devenir Parents

Dis Papa, Maman, c’est quoi la Toussaint ?

20.10.2016
En famille

Il y a des dates dans le calendrier qui poussent un enfant à poser des questions. De la fête de Noël à Pâques, en passant par le 14 juillet… La fête de la Toussaint est une question délicate à aborder en ce sens qu’elle évoque la mort, une idée très abstraite. Il est important d’en parler librement avec votre enfant.  

C’est quoi la Toussaint ?

Votre enfant vous demande pourquoi les gens vont au cimetière et qu’est-ce que c’est qu’un cimetière. Il est important de toujours parler avec honnêteté à un enfant. Il est inutile voire nocif de vouloir le protéger en lui mentant.

Expliquez-lui que les gens qui sont mortS sont souvent enterrés, dans un endroit que l’on appelle un cimetière. Parlez-lui des tombes et des souvenirs de ceux qui viennent les visiter régulièrement.
La Toussaint, quant à elle c’est la fête de tous les Saints. On célèbre ainsi tous les défunts qu’ils soient connus ou inconnus à une date précise. C’est donc la fête des morts. C’est quoi la mort ?
Il est difficile de parler de la mort avec un tout petit car pour lui, ça n’est pas concret. Un jeune enfant ne comprend pas le concept de la disparition définitive.

Si Papy est parti, pourquoi il ne revient pas ?
Il est donc nécessaire de commencer par expliquer la mort par l’absence. Lorsque les gens ne sont plus là, lorsqu’ils ne sont plus sur la terre, on dit qu’ils sont morts.
Si votre enfant a perdu un animal, profitez-en pour le confronter à la mort tout en l’accompagnant avec douceur. Surtout, ne lui racontez pas que son animal est parti en camp de vacances pour toujours. Soyez franc.

Comment parler de la mort avec un tout petit ?

Laissez votre enfant vous poser les questions. N’essayez pas d’être exhaustif, vous ne le serez pas et vous risquez de le perdre en route. Répondez par des phrases simples et très claires et attendez que votre enfant pose sa question suivante. Les pourquoi et comment de votre enfant doivent vous guider à travers votre approche de la mort.
La métaphore de la lumière qui s’éteint est une belle image. Papy s’est éteint comme une lampe, doucement. C’est à la fois visuel et poétique.
Il peut arriver que votre enfant pose des questions très différentes de ce que vous pourrez attendre. C’est sa manière d’organiser sa compréhension.

Dans tous les cas, une seule discussion ne suffira pas à lui faire embrasser le difficile concept de la mort.
Attendez-vous à recevoir de nouvelles questions. Il est probable que vous entendiez des questions auxquelles vous avez déjà répondu. C’est normal. Face à une idée difficile à comprendre et qui dérange, votre enfant aura besoin de confirmation, d’être sûr de ce qu’il a entendu. Soyez toujours bienveillant et constant dans vos réponses.

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *