Le Blog Devenir Parents

Acide folique et grossesse : une vitamine indispensable

17.01.2020
Femme enceinte

Les bienfaits de l’acide folique sur le développement neural du fœtus sont multiples. Appelé aussi vitamine B9, on prescrit souvent une supplémentation au début de la grossesse voir avant la conception.  Acide folique et grossesse, comment bénéficier de cette vitamine ?

L’acide folique est présent dans de nombreux aliments

Mis en évidence dans le premier quart du 20ème siècle, l’acide folique est un rempart contre l’anémie pouvant toucher les femmes enceintes. C’est Lucy Willis, en étudiant des femmes anémiées de la région de Bombay en Inde, qui a constaté leur régime carencé.

Celles-ci ne consommant que très peu de fruits et de légumes, souffraient de cette pathologie qui a des répercussions sur le développement du fœtus.

Depuis cette période, un soin très particulier est accordé au régime alimentaire des femmes enceintes. Il est même prouvé que l’apport en vitamine B9 diminue significativement le risque de certaines malformations.

D’autant que l’acide folique se trouve dans de nombreux aliments de consommation courante tels que les légumes verts comme le fenouil, le cresson, les épinards, la mâche mais aussi dans les légumes secs comme les lentilles et les haricots. Vous pouvez consommez aussi des carottes et des endives qui sont des aliments riches en acide folique.

Pour ce qui est des fruits qui en contiennent, ce sont essentiellement des fruits secs ou encore les fruits rouges qui sont une source inépuisable d’anti-radicaux.
Son point faible, c’est son extrême fragilité. Tous les cuisiniers ont constaté que les légumes verts flétrissent rapidement. Ils se déchargent aussi en vitamine B9.

L’acide folique est détruit par les UV ou encore par la chaleur. Il est donc recommandé de les consommer frais. L’alimentation de la femme enceinte doit donc être variée. Et proposer des produits très frais de manière à préserver cette vitamine exceptionnelle.

acide folique et grossesse

Acide folique associée à la vitamine D pour la femme enceinte

En complément de l’acide folique, la vitamine D est également indispensable puisqu’elle contribue à l’ossification du fœtus. Elle augmente également la capacité d’absorption du calcium et du phosphore par l’intestin. C’est la vitamine qui combat le rachitisme en assurant une bonne minéralisation du cartilage, des os et des dents.

Elle se trouve principalement dans les lipides du beurre, dans les œufs et certains poissons. L’introduire dans le régime alimentaire de la femme enceinte est tout aussi important. Ces deux vitamines sont les alliées indispensables de la femme pendant sa grossesse à la fois pour éviter les malformations et pour accélérer l’ossification du fœtus.

Pour les femmes enceintes qui ne peuvent pas suivre un régime alimentaire assez riche et rigoureux, il est toujours possible de consommer des suppléments contenant ces vitamines. La vitamine B9 se trouve aussi dans levures facilement disponibles.

Pour ce qui est de la vitamine D, on la rencontre également sous forme de gélules. Il est alors extrêmement aisé de suivre la posologie pour un apport journalier suffisant de ces substances indispensables pour la femme enceinte.
La vitamine D nous vient du soleil. Cependant il est préconisé d’éviter les UV trop violents pendant les mois de grossesse.

Acide folique et vitamine D contribuent pour une large part à vous maintenir en bonne santé pendant la grossesse. Elles facilitent le bon développement de votre enfant. Et sont des acteurs indispensables de votre alimentation.

vitamine b9 et grossesse

Pas de supplémentation en acide folique en fin de grossesse

L’acide folique (ou vitamine B9) est primordial chez les femmes enceintes dès le début de la grossesse. Un déficit en acide folique peut engendrer des malformations du fœtus, affectant le système nerveux comme par exemple le spina bifida  qui peut être responsable de graves handicaps.

C’est pourquoi une supplémentation en acide folique dès le début de la grossesse est recommandée. Un médecin peut vous prescrire de l’acide folique avant la conception pour vous aider dans vos essais de procréation.

Par contre, la supplémentation en vitamine B9, prescrite aux femmes enceintes au début de la grossesse, provoquerait des allergies infantiles si elle est poursuivie en fin de grossesse.

Cela pourrait également vous intéresser
Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *