Le Blog Devenir Parents

Arrivée d’un nouvel enfant : en parler avec les autres

20.07.2017
En famille

Que ce soit le premier de la famille ou le dernier d’une longue fratrie, l’arrivée d’un nouvel enfant dans un foyer donne toujours lieu à de grands changements. Pourtant, il est normal de s’inquiéter de la réaction des aînés. Comment bien les préparer à cette arrivée ? Quels sont les pièges à éviter ? 

Arrivée nouvel enfant

Que faire pour préparer vos enfants à l’arrivée de bébé ?

Ça y est, vous êtes enceinte. C’est sûr, dans quelques mois, il va y avoir un nouveau membre de votre famille. Le « problème », c’est que vous avez déjà un enfant. Ce petit roi ne sait pas encore ce qui l’attend et vous espérez que tout se passe pour le mieux. Pourtant, vous vous rappelez que lorsque vous êtes née, votre grande sœur vous a joué les pires tours…  


Commencez par en parler calmement avec votre enfant. N’attendez pas l’annonce officielle à vos amis et à votre famille pour mettre votre premier dans la confidence. Un enfant est un petit être très sensible et il se doutera vite que quelque chose est en train de changer.

Mieux vaut lui expliquer avant qu’il ne se sente menacé.  
Parlez-lui des changements qui vont subvenir dans votre corps, de votre ventre qui va grossir, de la merveilleuse aventure que vous allez bientôt vivre tous ensemble. Après ça seulement, vous pouvez évoquer la naissance, l’arrivée de bébé dans la maison. Il va sans doute vous demander où ce bébé va dormir. A vous de lui expliquer les choses avec beaucoup de douceur.  


Vous pourrez, au fil des mois, préparer son lit ensemble, la décoration, les petits vêtements. Proposez-lui de l’aider à choisir le doudou qu’il pourra offrir à son frère ou à sa sœur. Il est important de le faire participer à cette future rencontre. 

Les écueils à éviter pour l’arrivée du nouvel enfant

Vous avez peut-être peur de la réaction de votre aîné alors vous avez tendance à le tenir à l’écart de tout ce qui se passe. Après tout, ce n’est qu’un enfant. Attention, moins vous allez communiquer avec lui sur l’arrivée de ce petit frère ou de cette petite sœur et plus l’intrusion va paraître soudaine.

Lorsque le bébé est là, ne laissez pas votre premier de côté et continuez à faire des activités avec lui. Il est normal que les parents se sentent débordés mais, justement, pourquoi ne pas partager toutes les tâches ? L’aîné sera ravi de vous faire passer une couche, d’aller chercher le pyjama de bébé ou de lui donner le biberon.

Ces responsabilités le mettront dans une position importante. L’aîné deviendra le grand, celui qui sait et non le roi déchu.
Continuez de parler avec votre enfant et écoutez ce qu’il a à vous dire à propos du nouveau bébé. Sachez que si vous n’introduisez pas le concept de la jalousie, il n’existera pas.

Donnez de manière égale à chacun d’eux et montrez que tout est juste, c’est ainsi que se forgent les relations fraternelles solides.

Chaque enfant réagit différemment à l’annonce de la naissance du nouveau bébé. Si certains d’entre eux le prennent bien, d’autres se mettront en colère. L’expérience est d’autant plus différente si les enfants sont d’un âge rapproché. De ce fait, papa et maman doivent être très attentifs aux comportements de bébé.

S’il s’énerve, il faut lui parler et l’encourager à exprimer plus exactement ce qui ne va pas.

Petit conseil Mont Roucous

Pour rassurer l’aîné, ses parents peuvent s’inspirer des histoires qu’ils lui racontent pour l’endormir. Ils peuvent ainsi évoquer de manière imagée son rôle de héros protecteur envers son petit frère ou sa petite sœur.

Cela pourrait également vous intéresser

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *