Le Blog Devenir Parents

Etre enceinte à Noël : quelle alimentation ?

18.11.2016
Femme enceinte

Champagne, foie gras, fromage, fruits de mer… autant de tentations qui sont interdites aux femmes enceintes. Mais enfin, être enceinte ce n’est pas une maladie ! Et puis, si c’était si terrible d’ être enceinte à Noël, on arrêterait d’en faire. Alors, comment passer des fêtes gourmandes sans se prendre la tête ?

Alimentation pendant la grossesse

Les aliments vraiment interdits pour femme enceinte à Noël !

Evidemment, tout ce qui est cru, on oublie. Exit les huîtres et autres moules, praires pas cuites, le saumon fumé et la charcuterie. Quelle déception, vous qui vous faîtes une joie, chaque année, de manger toute ces bonnes choses ! Le fait est qu’il n’est pas question de plaisanter avec tout ça : le risque, c’est la listériose. Pas de contamination enceinte possible, alors on s’abstient.

Pourtant, il y a des moyens de vous faire plaisir malgré tout. Pourquoi ne pas troquer l’éternel saumon fumé cru contre une belle darne cuite et fumée elle aussi ? Quant aux huîtres, au lieu de les avaler crues, testez de bonnes recettes d’huîtres cuites. Peut-être que pour Noël prochain, vous ne pourrez plus vous en passer…

Le foie gras, vous pouvez également en manger. Achetez-le mi-cuit, en conserve, et cuisez-le vous-même avec soin. Il sera délicieux et vous aurez la fierté de manger un foie gras maison.

L’alcool, évidemment, personne ne vous dira que vous pouvez vous accorder une flûte à Noël, à part les grand-mères, mais ne les écoutez pas. Même au cours d’un repas de Noël pour femme enceinte, l’alcool est très dangereux pour bébé et chaque goutte peut avoir des conséquences sur votre enfant comme le syndrome de l’alcoolisation fœtale.

Contournez le problème et amusez-vous à réaliser de bons cocktails sans alcool. Eau pétillante, grenadine, jus de fruits, morceaux de fruits frais… Vous allez pouvoir vous amuser et faire le plein de vitamines essentielles pour le développement de votre bébé. Pour sûr, les autres convives vont vous en piquer !

Le mot d’ordre de tout bon repas de Noël de femme enceinte : faites-vous plaisir

Au repas et entre les repas, pensez à boire pour ne pas ressentir trop de frustrations et pour bien hydrater votre corps. Si en temps normal vous devez consommer 1.6 litre d’eau par jour, enceinte, vous devrez en boire 1.9 L. Avec un verre par heure, vous serez comblée avant, pendant et après votre repas de Noël pour femme enceinte.

Dans votre ventre, bébé ressent votre stress, pâtit d’une mauvaise alimentation de votre part… Que du négatif ? Mais non ! Inversez la tendance et faites-vous plaisir. Car ça aussi, votre bébé va le ressentir ! Cherchez parmi les aliments autorisés pour femme enceinte à Noël. Ceux qui vous attirent le plus et laissez-vous envoûter par leurs saveurs. Si vous ne souffrez pas de diabète gestationnel, craquez sur les sucreries de Noël, avec modération bien sûr.

Et surtout, passez un bon moment en famille ou entre amis. Et partagez votre bonheur de future maman, c’est tout ce qui compte.

Être enceinte à Noël et en hiver c’est aussi faire attention au froid et aux chocolats !

Le conseil Mont Roucous :

 N'oubliez pas que si durant votre grossesse, les aliments que vous ingérez sont directement transmis à votre bébé, votre plaisir l'est tout autant ! Alors pour peu que vous soyez en bonne santé, oubliez la balance le temps d'un ou deux repas, personne ne vous en tiendra rigueur ! Suivez ces quelques règles de prudence et passez de merveilleuses fêtes en famille !

Cela pourrait également vous intéresser

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *