Le Blog Devenir Parents

Le lait infantile : un choix difficile !

30.05.2017
Tout pour bébé

Le médecin est le meilleur allié pour bien choisir le lait infantile de votre enfant. Il connait bien l’alimentation du nourrisson. Et forme les parents sur le choix du biberon et la meilleure méthode de préparation du biberon.

Ne pas oublier l’allaitement

En préambule de cet article, il est nécessaire de préciser que l’allaitement maternel au sein est recommandé par l’Organisation mondiale de la santé. Le bébé doit être exclusivement nourri au sein pendant ses 6 premiers mois. Puis, recevoir des aliments complémentaires tout en continuant d’être allaité jusqu’à ses 2 ans. Pour celles qui ne peuvent pas ou ne veulent pas allaiter leur enfant, les laits infantiles sont une bonne alternative. Le lait infantile est souvent conseillé par le pédiatre. Il contient ainsi tous les nutriments et minéraux adaptés pour la bonne croissance de l’enfant. Ils suivent également une réglementation très stricte. Ils répondent donc à des normes précises.

Le choix du lait pour bébé

lait-infantile-blog2

Le lait infantile tend à être plus protéiné que le lait maternel. Il contient entre autre du fer, des acides gras essentiels, des vitamines. Et pour certains d’entre eux, ils contiennent des prébiotiques et des probiotiques. L’objectif de la nutrition de l’enfant est donc de permettre une croissance harmonieuse. Il existe ainsi différentes catégories :

  • Les préparations pour nourrissons ou lait 1er âge, jusqu’à quatre à six mois,
  • Les préparations de suite ou lait 2e âge jusqu’à dix à douze mois
  • Et les laits de croissance jusqu’à 3 ans.

Le lait de vache doit absolument être évité avant l’âge de un an et idéalement jusqu’à 3 ans.

Ces laits existent aussi en version Bio.

Si bébé a quelques désagréments, le pédiatre pourra cependant conseiller des laits spécifiques :

  • Avec une teneur réduite en lactose pour les bébés qui souffrent de coliques et ballonnements, en supposant que ces problèmes soient dus à une difficulté de digestion du lactose.
  • Anti-régurgitations épaissis par un enrichissement en caroube et/ou amidons pour les bébés qui souffrent de reflux gastro-œsophagien.
  • Ceux riches en caséine et pauvres en lactose avec ajout d’amidon pour les bébés affamés.
  • Des laits pauvres en caséine et riches en lactose pour les bébés constipés.

Les allergies :

Les laits infantiles sont principalement élaborés à base de lait de vache. Certains enfants peuvent être allergiques ou intolérants aux protéines de lait de vache.

Dans ce cas, le pédiatre prescrira un lait spécifique, le mieux adapté au nourrisson : les hydrolysats (action enzymatique sur les protéines pour les réduire en petits fragments) de protéines de lait de vache ou de protéines de riz par exemple ; les laits à base de soja peuvent être utilisés chez des enfants de plus de six mois.

Ces laits sont destinés à l’alimentation du nourrisson et suivent bien les réglementations en vigueur contrairement aux boissons végétales qui sont totalement inadaptées et même dangereuses pour nourrir bébé.

Le biberon de lait infantile !

Pour la prise du biberon, quelques recommandations sont à prendre.

  • Ce biberon de lait se prend en position assise. L’enfant ne doit donc pas être allongé.
  • Le biberon sera bien incliné pour que le lait soit toujours au contact dans la tétine avec la bouche de l’enfant.
  • Limitez la déglutition d’air. Faire des pauses pendant le biberon afin de permettre l’évacuation de l’air dégluti sous forme de rots. Il peut être conseillé de changer l’enfant en milieu de repas.
  • La position verticale est idéale pour lui faire faire son rot contre l’épaule de la maman ou du papa, avec un petit tapotement sur le dos.
  • Des hoquets arrivent si votre enfant est énervé lors de la prise de ce lait, ou s’il a bu trop d’air et qu’il ne l’a pas évacué sous forme de rots. Le calme est idéal pour bien manger son repas lacté.
  • Concernant l’hygiène, l’important est de bien laver votre biberon, immédiatement après le repas, de le faire sécher à l’air sans l’essuyer. Et de changer régulièrement la tétine du biberon.
  • Vous avez aussi le choix de le stériliser ou non.
  • Il faut environ six à huit biberons en 24 heures pour bien nourrir votre bambin. Chaque enfant a son rythme. Votre enfant peut manger beaucoup un jour, et moins le jour suivant. Il vous fera savoir son envie de lait par ses mouvements de succion.

Il n’est pas évident de bien choisir le lait infantile de son enfant. Le médecin sera donc le plus à même de vous aider dans ce choix.

Cela pourrait également vous intéresser

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *