Le Blog Devenir Parents

La cohabitation entre le bébé et les NAC 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
En famille

En France, un foyer sur deux possède au minimum un animal de compagnie. Cela représente au total pas moins de 63 millions de petits compagnons. Parmi la liste des petits et grands compagnons à deux ou quatre pattes on trouve de plus en plus de NAC (nouveaux animaux de compagnie). Qu’est-ce que c’est et comment faire cohabiter la famille avec ces animaux parfois étranges ? 

Les NAC à la maison ; bien comprendre les besoins de chacun pour bien cohabiter

Les NAC désignent une multitude d’animaux qui ont rejoint assez récemment les foyers au même titre que les chiens et les chats, en tant qu’animaux de compagnie. Ils incluent les rongeurs, les mollusques, mais aussi les reptiles et les insectes.

Ce terme désigne aussi les animaux tropicaux ou désertiques comme les perroquets ou les chinchillas. Si ces petits compagnons sont de véritables curiosités et ne présentent généralement aucun danger, il est important de se renseigner sur l’animal souhaité, en particulier si vous avez un bébé.

Les NAC nécessitent généralement des soins spécifiques et une attention particulière, à laquelle il ne faudra pas déroger. Pour les enfants et les bébés, pouvoir côtoyer un NAC dès le plus jeune âge permet de se familiariser avec les animaux en général. En revanche, à l’inverse d’un chat, d’un chien ou d’un cochon d’inde, il n’est pas possible de jouer avec ou de les prendre dans les bras et les câliner. Au contraire, il faut adopter un comportement calme en respectant leur espace.

Une notion qui n’est pas forcément compréhensible des enfants en bas-âge. En cas de négligence de ces principes de sécurité, les risques sont de voir l’agressivité se développer chez l’animal. Il n’hésitera pas à mordre. Pour les parents, il est donc important de prendre les responsabilités. Des décisions qui s’imposent donc pour le bien-être de la famille et de l’animal.

NAC

Les bonnes habitudes à adopter avec un NAC

Si vous avez un NAC et que bébé vient agrandir la famille, les présentations doivent être protocolaires. En effet, un NAC peut être très territorial, et il peut considérer le nouveau venu comme un intrus. Il faut donc laisser le temps à votre NAC d’accepter le bébé. Par ailleurs, il ne faut absolument jamais laisser le bébé et l’animal seuls. Même un gentil animal pacifique pourrait devenir agressif en fonction des évènements qui se produisent.

Les bébés peuvent être sujets à des allergies, qui se manifestent par des rhinites, des conjonctivites ou dans les cas les plus graves par des crises d’asthme. Il faut dans ce cas être attentif à limiter le plus possible le contact avec les poils d’animaux. Ainsi, il est important de bien se laver les mains après avoir touché, caressé ou manipulé votre NAC, pour protéger la santé de bébé.

L’aspirateur doit être passé régulièrement dans la maison, laquelle doit absolument être aérée. 
 
En cas de morsure superficielle : commencer par nettoyer la lésion au savon et à l’eau claire au minimum 3 fois. Si la blessure devient laide, il faut se diriger vers les urgences les plus proches.  

Petit conseil Mont Roucous

L’adoption d’un animal de compagnie doit faire l’objet d’une discussion préalable avec les enfants, pour les sensibiliser au respect des animaux et aux soins à leur apporter au quotidien.

Cela pourrait également vous intéresser

Angie Maman 2.0 et les animaux de compagnie !

En famille
Découvrir

Chien et enfant

Tout pour bébé
Découvrir

Ce que pensent les bébés

Tout pour bébé
Découvrir

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donnez-nous votre avis

Votre avis nous importe beaucoup, c'est pourquoi nous vous invitons à laisser votre Eaupinon ici.

1 2 3 4 5

/5