L’eau du premier puits « Mont Roucous » vient de jaillir au Niger

Mont Roucous est l’eau minérale des mamans, des bébés. L’accès à une eau pure est notre priorité. En Afrique, les premières victimes de l’absence d’eau potable sont les enfants en particulier les nourrissons qui peuvent en mourir. Sensibles à cette cause sanitaire et humaine, nous avons décidé de nous engager en novembre 2019 aux côtés de l’association « Les Puits du Désert ».

Deux mois plus tard, cet engagement porte déjà ses fruits et nous avons la grande fierté d’annoncer la mise en service du premier “puits Mont Roucous”. C’est le début de notre contribution à l’amélioration de l’accès global à l’eau propre, et nous ne nous arrêterons pas en si bon chemin.

L’accès à l’eau potable, c’est l’accès à la vie

PUITS DU DESERT MONT ROUCOUS

64 % de la population du Nord du Niger n’a pas accès à de l’eau propre. 

Il faut savoir que l’eau souillée est la première cause de mortalité des nourrissons car elle est vectrice de maladies. 

Pour faire changer la donne, notre monde a besoin de solidarité et d’actions fortes. Depuis 20 ans, l’association Les Puits Du Désert intervient dans la région d’Agadez, au Niger. Notre partenariat se base sur des valeurs communes, celle de permettre l’accès à une eau pure. C’est pour cela que nous avons choisi de nous engager à leur côté pour relever le défi de l’accès à l’eau potable en Afrique.

Un puits pour 5 000 villageois

En partenariat avec cette association, nous avons ainsi installé notre premier puits à pompe manuelle dans le désert. Aujourd’hui, à Tafadek, dans le Nord du Niger, 5 000 villageois fêtent ce grand moment qui va améliorer considérablement leurs conditions de vie.

La population va par la suite créer une cagnotte afin d’assurer la pérennité de ce puits salvateur. Son entretien et sa désinfection bisannuelle seront gérés par un comité de gestion composé de villageois. Le contrôle, lui, sera assuré par le ministère de l’hydraulique.

Un impact positif sur la vie du village, et pas seulement sanitaire

Inauguration du premier puits Mont Roucous au Niger !

Dans nos pays occidentaux, il suffit d’ouvrir le robinet pour boire. A Tafadek, les enfants marchaient entre 5 et 10 kilomètres pour rejoindre le point d’eau le plus proche. Cette corvée était indispensable à la vie de leur famille. Ils prenaient leur rôle très à cœur et souvent ils n’allaient pas à l’école pour pouvoir accomplir cette tâche.

Aujourd’hui, ils pourront apprendre, être scolarisés, et vivre leur vie d’enfants. L’accès à l’éducation, indispensable à l’émergence d’un pays, est aussi au coeur des actions de l’association Les Puits du Désert.  

Au niveau santé, tout laisse à penser que le taux de mortalité des nourrissons va chuter rapidement. Au Niger, la mortalité infantile due à la consommation d’eau non potable est la plus élevée au monde. Bénéficier d’une eau propre, de qualité et potable permet de diminuer le nombre de maladies hydriques et donc la mortalité infantile par la même occasion.

Nous sommes vraiment fiers de soutenir cette cause et de partager avec vous cette bonne nouvelle. 

-->