Le Blog Devenir Parents

La « charge mentale », le syndrome des femmes épuisées.

13.06.2019
Être maman

Beaucoup de femmes sont fatiguées d’avoir à penser à tout, tout le temps, pour assurer le bon fonctionnement du foyer. Aujourd’hui encore, cette charge mentale pèse en large majorité sur les femmes, qui frôlent souvent le burn out.

La charge mentale, qu’est-ce que c’est ?

La charge mentale renvoie à de nombreuses actions du quotidien que les femmes (principalement en couple avec enfants) doivent gérer aujourd’hui dans leur vie de famille.

Selon une étude INSEE, elles prendraient en charge 64 % des tâches domestiques et 71 % des tâches parentales. Conscientes ou non de ce phénomène, les femmes pensent à longueur de journée à des choses qui peuvent sembler anodines, mais qui occupent une place prédominante dans leur organisation comme penser à s’occuper de la vaisselle, de la lessive, faire la liste des courses, aller au supermarché, habiller les enfants ou encore appeler l’opérateur téléphonique, l’assurance ainsi que d’autres actions qui additionnées sont très pesantes. Ce poids supplémentaire trouve souvent son point de départ pendant le congé maternité de la maman.

C’est en effet à ce moment-là qu’elle apprend à gérer les besoins de l’enfant, de la maison et la plupart du temps le papa est déjà retourné travailler. Malheureusement, une fois ce moment passé, elle garde très souvent le fonctionnement familial mise en place à cette période pour « selon certains hommes » plus de facilité et surtout à cause de certaines habitudes prises.

Quelle femme aujourd’hui n’a pas été confrontée au fameux « Il fallait me demander » ou « tu n’avais qu’à dire les choses » de nos chers messieurs ?

charge mentale de la jeune maman

Comment améliorer cette situation et faire changer certaines mentalités ?

Sans être dans la caricature, encore beaucoup d’hommes aujourd’hui pensent que les femmes sont responsables des tâches ménagères et de l’organisation familiale. Même si effectivement nous pouvons affirmer que ces messieurs participent beaucoup plus que leurs aînés aux tâches ménagères, la révolution aura lieu le jour où ils se sentiront tout aussi responsables de leur foyer que les femmes.

C’est-à-dire le jour où l’organisation familiale sera fondée sur la communication et le respect de l’autre. Attention ! Les femmes ont elles aussi leur part de responsabilité parfois, les hommes peinent à trouver leur place dans la gestion du foyer car certaines femmes veulent la perfection et donc pour y arriver sont très « trop » exigeantes.

Elles doivent aussi accepter qu’être à la fois, épouse modèle, avoir une maison digne d’un magazine et être maman exemplaire est tout simplement impossible. Il ne faut pas sous prétexte que le conjoint fait « moins bien » (ou tout simplement différemment), préférer prendre en charge la plupart des tâches. Alors oui, il faut accepter par moment que les choses soient entreprises autrement si le résultat au final ressemble à peu de chose près à ce que l’on aurait souhaité.

Quelques conseils pour la charge mentale ?

Une bonne communication est la clef du succès.

Il faut plus hésiter, il faut demander ! Mais pas seulement pour sortir une assiette du lave-vaisselle et ensuite être déçue qu’il n’ait pas profité du moment pour entièrement le vider. Demander, c’est dire ce dont on a besoin, de manière ponctuelle (tu peux gérer les petits déjeuners cette semaine ?) mais aussi quotidienne (je voudrais que tu t’impliques davantage dans la gestion du coucher), sans attendre que l’autre devine et devance ses besoins. La bonne nouvelle, c’est que ça fonctionne!

Négocier la répartition des tâches.

Dans notre société, certaines traditions sont encore bien ancrées, notamment sur le sujet des rôles dans le couple. Même si les nouvelles générations d’hommes s’impliquent de plus en plus dans les tâches ménagères et familiales, ils ont du mal à accepter les reproches. Donc afin d’éviter des embrouilles inutiles, il faut apprendre à négocier en couple en se posant autour d’une table régulièrement pour redéfinir les rôles.

Par exemple avec mon mari, nous avons décidé que c’est lui qui aurait la charge de passer l’aspirateur et de ranger les jouets pendant que moi je m’occuperais de faire à manger. Je gère de mon côté la journée avec les enfants et lui s’occupe du lever et du coucher. Bon il m’arrive par moments de lui rappeler les choses mais ce système est plutôt efficace car chacun à ses missions ! C’est un travail d’équipe.

Transmettre nos valeurs à nos enfants

Eduquer nos enfants à vivre de cette manière en leur montrant l’exemple à la maison permettra je l’espère de leur ouvrir l’esprit à un mode de fonctionnement différent dans leurs futures relations de couple.

Et vous chez vous comment vous faites ?

Cela pourrait également vous intéresser
Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *