Le Blog Devenir Parents

SAF : lorsque maman boit, bébé trinque

18.10.2018
Femme enceinte

Le SAF, Syndrome d’Alcoolisation Fœtale touche 1% des bébés qui naissent chaque année. Pour éviter tout risque, la meilleure solution est encore de laisser la bouteille de côté pendant la grossesse.

Retrouvez la dernière vidéo d’Angie, Maman 2.0 en collaboration avec Santé Publique.

 

Un syndrome méconnu

Le syndrome d’alcoolisation fœtale est mal connu chez les femmes enceintes. Celle-ci a tendance à se considérer au-dessus de la mêlée. Vous vous dites que ce n’est pas un petit verre de temps en temps. Alors que par ailleurs on souligne les bienfaits d’un ou deux verres de vin rouge par jour. Des verres qui vont occasionner des dégâts dans le système neurologique de votre enfant.

C’est pourtant un syndrome beaucoup plus répandu qu’on ne pourrait le croire puisque 8000 bébés en sont atteints chaque année. En cause, ces petits verres que l’on sirote en bonne compagnie. Sans se douter que tout l’alcool ingéré passe directement dans le placenta. Et par voie de conséquence dans le cerveau du fœtus.

Loin d’être sans effet, ce petit apéro peut avoir des conséquences gravissimes puisque le bébé peut commencer son existence avec un handicap mental.

Syndrome d'alcoolisation fœtale SAF
ZÉRO ALCOOL PENDANT LA GROSSESSE - ANGIE LA CRAZY SÉRIE

Comment se mettre hors de danger du syndrome d’alcoolisation fœtale?

Avant de trinquer pour partager un moment de convivialité, soyez prévenue des dangers du syndrome d’alcoolisation fœtale.. Soyez tout d’abord convaincue que c’est en évitant toute absorption d’alcool pendant les mois de grossesse que vous êtes assurée de donner naissance à un enfant parfaitement sain d’esprit. Même si ce n’est pas facile en période de fêtes ou de la Saint Valentin par exemple !

Le syndrome d’alcoolisation fœtale reste la première cause de handicap mental, en dehors des transmissions génétiques. De quoi réfléchir à deux fois avant de faire tinter sa flûte de champagne contre celle de sa meilleure amie et de se laisser bercer par des bulles.

Même si par ailleurs vous suivez un régime drastique comportant tous les compléments alimentaires et les meilleures vitamines, vous ne pourrez annihiler les effets de l’alcool dans votre organisme et dans celui de l’enfant que vous abritez en votre sein.

L’alcool va se stocker dans l’organisme de votre bébé et lui risque d’en être lourdement pénalisé. Le syndrome d’alcoolisation fœtale doit être combattu en amont, par une diète sévère pendant tout le temps de gestation.
Pour pouvoir trinquer de nouveau en toute sérénité, il vous faudra attendre la fin de l’allaitement.

En effet, même si vous pensez votre bébé à l’abri, il n’en est rien.

La phase d’allaitement est également cruciale et doit être spécialement surveillée.

Pas question de boire alors que l’alcool se retrouve immédiatement dans le lait maternel que votre enfant tête goulûment. Encore une fois, la meilleure solution reste l’abstinence pendant cette période. Car tous les nutriments, y compris ceux contenus dans le vin, se retrouvent dans le lait maternel.

Comme vous le voyez, ce risque est à mesurer avec beaucoup de sérieux. Peut-on se laisser aller à boire alors que son bébé peut en payer le prix tout le long de sa vie.

Sans doute ce petit verre est un verre de trop. Et pourra être savouré plus tard sans danger. Pour l’instant, soyez belle et sobre pendant votre grossesse, c’est la meilleure ligne de conduite à adopter.

Surtout qu’il existe des cocktails sans alcool tout aussi bons !

 

SAF : Syndrome alcoolisation fœtale

100% d’abstinence pour un risque 0!

Ce n’est pas parce que d’autres mamans de votre entourage proche ont bu quelques verres durant leurs grossesses sans aucune conséquence sur leurs enfants que vous ne ferez pas courir un risque à votre bébé à naître en cédant à la tentation. Les dernières études ont montré que seule une totale abstinence d’alcool durant la grossesse peut mettre un bébé à l’abri du SAF.

C’est pourquoi nous vous encourageons à pratiquer une abstinence totale durant les 9 mois de votre grossesse, même si ce n’est pas toujours facile. Vous pourrez vous rattraper en fêtant sereinement la naissance de votre bébé, après la période d’allaitement le cas échéant!

Le conseil Mont Roucous:

 Le plaisir d'un petit verre ou deux ne vaut pas les risques que vous feriez encourir à votre bébé. Soyez forte et résistez! Buvez un grand verre d'eau minérale Mont Roucous, vous pourrez ainsi être fière de vous, et nous le seront aussi! N'hésitez pas à partager cet article avec les futures mamans de votre entourage. N'attendons pas le 9 septembre, journée mondiale de sensibilisation au SAF, pour agir...

Cela pourrait également vous intéresser

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *