Le Blog Devenir Parents

Garde alternée : conditions, avantages et inconvénients

23.03.2019
En famille

Depuis sa reconnaissance en 2002, la garde alternée est une solution privilégiée par la justice au moment de la séparation d’un couple. Parfois difficile à mettre en place, elle nécessite une certaine entente entre les parents et une organisation plutôt bien huilée.

Qu’est-ce que la garde alternée ?

Juridiquement parlant, la garde alternée consiste à partager la garde d’un ou plusieurs enfants entre deux parents qui sont séparés. C’est généralement la solution qui est privilégiée lors d’une séparation ou un divorce car le juge aux affaires familiales considère ce mode de garde est celui qui est le plus à même de préserver les intérêts de l’enfant.

Cette solution a été reconnue officiellement en 2002 et depuis, le taux d’enfants mineurs en résidence alternée n’a cessé de croître jusqu’à atteindre 400 000 enfants. Autrement dit, 1 enfant sur 5 provenant d’un couple divorcé peut vivre chez ses deux parents séparément. Ce n’est pas le mode de garde majoritaire mais il est en constante progression car les parents et les enfants y trouvent des avantages, notamment quand les enfants sont jeunes.

Pour les couples qui divorcent ou se séparent alors que l’enfant n’est pas encore adolescent, cette méthode a tout pour plaire. Les parents ont généralement plus de temps pour eux mais peuvent profiter de leurs enfants et ces derniers s’accommodent généralement assez bien du changement régulier de domicile, notamment quand les deux parents n’habitent pas très loin l’un de l’autre.

La résidence alternée pose plus de problèmes à l’adolescence quand les enfants devenus grands ont besoin d’un cadre stable avec leurs amis et leur lycée.

garde alternée

Conseils pour réussir la garde alternée

Le meilleur moyen pour réussir une résidence alternée est une entente très cordiale et apaisée entre les deux parents. Paradoxalement, c’est aussi l’une des conditions les plus difficiles à réaliser, notamment quand le couple n’est pas séparé depuis très longtemps. Les premiers temps peuvent être particulièrement difficiles à gérer mais les relations ont ensuite tendance à s’apaiser.

Avant toute chose, il est conseillé aux parents de ne pas trop s’éloigner l’un de l’autre au niveau géographique. La transition sera plus douce si les enfants ne quittent pas totalement leur environnement habituel. Ensuite, le plus important est de faire preuve de souplesse pour faire face à toutes les situations avec plus de sérénité. Ne mettez jamais en place de calendrier très strict.

Evitez également une erreur que font souvent les parents qui viennent de se séparer : changer de résidence le dimanche. Ce jour est généralement destiné aux loisirs et à la détente et un changement d’environnement peut créer un certain stress, à la fois pour les parents et pour l’enfant.

Essayez de privilégier le vendredi pour commencer votre semaine de garde avec des moments de détente. N’hésitez pas non plus à faire des changements dans votre calendrier en testant l’alternance par quinzaine. Le plus important est de toujours avoir le ressenti de son enfant pendant l’expérience.

Ce qu’il faut savoir quand on opte pour ce mode de garde

La garde alternée : une fois chez PAPA, une fois chez MAMAN !  - Angie la crazy série

Dans cette vidéo, Angie Maman 2.0 résume bien les avantages et les inconvénients de la garde alternée pour les parents mais aussi pour l’enfant. Au début, ce mode de garde implique un véritable bouleversement qui se ressent dans tous les aspects de la vie quotidienne, de la propreté de la maison jusqu’au look quotidien. Le rythme, la cuisine et les sorties ne sont pas les mêmes en fonction des semaines de garde.

Cette solution entraîne aussi quelques changements dans la vie sociale, qu’il faut être prêt à accepter. Parfois, il faudra abandonner l’idée de sortir avec des amis car c’est votre semaine. De temps en temps, vous pouvez aussi décliner une invitation en prétextant avoir la garde de votre enfant. Une petite excuse n’a jamais fait de mal à personne.

Quand on opte pour la résidence alternée, il faut être prêt à subir un petit ascenseur émotionnel et à voir toute sa vie chamboulée mais la plupart des parents sont d’accord pour dire qu’il s’agit sans doute du meilleur compromis pour tout le monde.

Les enfants peuvent encore voir leurs deux parents et recevoir une éducation et les pères et mères peuvent profiter d’un peu de temps pour eux quand l’autre parent garde l’enfant.

S’ils sont jeunes, les enfants y voient aussi un autre avantage non négligeable : doubler les plaisirs. Ils ont non seulement deux maisons mais ils peuvent aussi recevoir plus de cadeaux et de friandises.

Leur esprit pragmatique trouve rapidement des avantages mais pour éviter les abus, il faut toujours que les deux parents communiquent sereinement et ne prennent jamais de décision importante pour la vie de l’enfant sans consulter l’ancien conjoint.

Cela pourrait également vous intéresser

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *