Le Blog Devenir Parents

Gestion de la famille, comment s’organiser !

14.09.2017
En famille

C’est fait, les enfants sont à l’école et le petit dernier à la crèche… Le rythme s’emballe. Et si on manque d’organisation, la gestion de notre petit monde risque vite de se transformer en capharnaüm impossible à rattraper… Voici quelques conseils pour une gestion de la famille bien huilée !

1 – Définir un planning et une répartition des tâches

Afin qu’un seul parent ne se retrouve pas à tout gérer, l’idéal est de dresser un planning des tâches attribuées à chacun des membres de la famille, selon ses aptitudes.

Le petit dernier, par exemple, peut mettre les serviettes sur la table ou ranger les jouets de sa chambre. L‘ado peut passer l’aspirateur et sortir les poubelles. Tandis que les enfants entre 5 et 10 ans peuvent effectuer de menues tâches. Ce qui rend bien service comme plier les chaussettes, dresser la table ou encore faire les poussières.

Les deux parents se répartissent les tâches qui restent. Celles qu’il est difficile de déléguer comme le repassage, les repas ou la gestion des papiers administratifs (on peut les déléguer aux enfants mais on risque d’avoir des surprises !).

Si chacun sait ce qu’il doit faire et quand. La maison reste dans un état acceptable tout au long de la semaine.

Le planning est un véritable plus pour la gestion de la famille bien huilée.

2 – Préparer des menus et les repas à l’avance !

Pour ne pas se laisser déborder au moment fatidique du retour à la maison, le soir, on anticipe !

Chaque week-end, on établit une liste des menus de la semaine, et l’on fait les courses en conséquence.

Soit on aime faire de bons petits repas équilibrés soi-même et alors on prépare tout ce que l’on peut le week-end afin de s’avancer pour les repas de la semaine.

Par exemple, on peut faire sa sauce bolognaise le week-end. Et en congeler une partie tout en gardant le reste pour l’un des soirs de la semaine. On peut aussi, si l’on est expert en organisation et en cuisine, se lancer dans la confection du pain de la semaine ou des yaourts et autres desserts !

Soit l’on n’est pas un cordon bleu dans l’âme et on prévoit du vite fait, saucisses-lentilles, chou-fleur poisson, steak haché – haricots verts, etc…
Ce qui ne prendra que quelques minutes à préparer… Mais anticiper les menus permets d’anticiper les courses. Et de ne pas perdre un quart d’heure à se demander ce que l’on va bien pouvoir dîner ce soir !

3 – Faire l’impasse sur ce qui n’est pas indispensable

On fait une croix sur son perfectionnisme et on oublie le repassage des draps, des pyjamas, voire des tee-shirts et pantalons pour les plus aventureux d’entre nous !
Oubliez les repas « entrée-plat-dessert » en semaine et on se contente de l’essentiel.
On oublie le ménage chaque jour, la salle de bain n’a pas besoin d’être récurée tous les soirs !
Et les poussières s’en sortiront même si on oublie de les faire pendant plusieurs semaines (si si, promis !)

On lâche prise et on profite du peu de temps libre qu’il nous reste le soir pour passer du temps avec les enfants, tous en famille!

Le congé parental pour papa

4 – Programmer des alarmes l’outil pour une gestion de la famille bien huilée

 

Pour les plus étourdis, on peut tout à fait se mettre des alarmes, au début, tant que certains choses ne sont pas devenues des réflexes, afin de ne rien oublier.

Par exemple, 19h, une alarme pour vérifier les devoirs des enfants !

19h15, une alarme pour penser au bain du petit dernier (non mais des fois on oublie, ça arrive…)

20h, vérifier que l’ado a bien laissé son téléphone dans la cuisine (sinon on connait les ados, ils passent leur nuit à tchatter sur what’s app !)

Bref, tout ce qui vous passe par la tête, qui est suffisamment important pour ne pas souffrir d’être oublié mais qui ne l’est pas assez pour que vous y pensiez tout seul (ne faites pas semblant, on a tous nos trucs !)

5 – Définir une heure de coucher raisonnable et s’y tenir !

La reprise est difficile et les enfants se fatiguent vite… Or, le sommeil est primordial pour nos petites têtes blondes! Et il est essentiel qu’ils se reposent correctement afin d’assimiler les apprentissages du lendemain.
Pour cela, définir une heure de coucher selon l’heure du réveil le lendemain afin d’assurer une nuit de 12h aux plus petits et de 10 heures aux enfants et aux ados (oui oui, les ados ont énormément besoin de sommeil !)
Si on a définit cette horaire en amont, elle sera plus facile à faire respecter aux récalcitrants. Et il sera également plus facile d’en faire une habitude au cours des semaines suivants.

6 – Prévoir des week-end cocooning !

La semaine sur les chapeaux de roues… Si on ne veut pas finir en burn-out fin septembre, le week-end, on se REPOSE !!
On fait un truc qu’on aime, tous en famille. Une balade en forêt, au calme, sans pression. Un dessin-animé ou des jeux de société tous ensemble. Si on le peut, on fait la sieste en même temps que les enfants (le luxe suprême !). Bref, on s’écoute un peu et on profite des derniers jours de beau temps…

Et voilà ! Vous êtes maintenant prêtes pour une gestion de la famille bien huilée !

Cela pourrait également vous intéresser

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *