Le Blog Devenir Parents

Méthodes de préparation à l’accouchement

18.07.2017
Femme enceinte

Comment trouver la méthode de préparation à l’accouchement la plus adaptée ?

Souvent redouté par les futures mamans, l’accouchement est une étape qui peut être anticipée avec la préparation adéquate. Il existe ainsi de nombreuses méthodes qui permettent aux femmes enceintes de mieux appréhender ce moment délicat.  

préparation à l'accouchement

La méthode de préparation à l’accouchement classique

Les femmes enceintes ont la possibilité de suivre une méthode traditionnelle de préparation à l’accouchement durant leur grossesse. Appelée méthode PPO (Psycho-Prophylaxie Obstétricale), celle-ci est la plus suivie en France.

Elle consiste en une série de cours dispensés par une sage-femme au sein d’une maternité à partir du septième mois de la grossesse. Durant les séances, des conseils sont prodigués aux femmes enceintes, réunies par petits groupes, afin de leur permettre d’envisager plus sereinement leur accouchement. Les cours sont à la fois théoriques et pratiques.

La sage-femme explique, schéma à l’appui, la manière dont se déroule la fin de la grossesse. Elle explique aussi l’accouchement et les premiers jours à la maison avec le bébé. Les femmes enceintes peuvent partager leurs expériences à cette occasion. Elles peuvent également apprendre comment se relaxer, bien respirer et pousser au moment de l’accouchement.

Certaines séances sont ouvertes aux futurs papas, afin que ceux-ci en apprennent plus sur les conditions de l’accouchement. Et puissent poser toutes les questions relatives à la grossesse.

Les méthodes alternatives

Pour autant, la méthode traditionnelle n’est pas la seule disponible. Les femmes enceintes ont à leur disposition tout un éventail de méthodes alternatives qui peuvent leur permettre de mieux appréhender leur accouchement.

La sophrologie constitue une méthode des plus appréciées, qui peut être pratiquée après les trois premiers mois de la grossesse. Cette méthode permet de prendre pleinement conscience de son corps et aide à relâcher ses muscles et à mieux respirer. Elle permet en outre de mieux contrôler la douleur lors de l’accouchement. Une autre préparation à l’accouchement bien connue est l’haptonomie, qui consiste à tisser un lien affectif entre les futurs parents et leur bébé.

Pratiquée vers le cinquième mois de la grossesse, quand débutent les mouvements du bébé, elle se base sur des caresses sur le ventre afin d’établir un contact avec le bébé. Afin de se préparer dans les meilleures conditions à l’accouchement, les femmes enceintes peuvent avoir recours à d’autres méthodes favorisant la relaxation.

C’est le cas notamment du yoga, de la fasciathérapie (utilisant des massages) ou encore de l’acupuncture. On peut citer également la technique du chant prénatal, de plus en plus en vogue, ainsi que les méthodes de préparation dans l’eau, comme l’aquagym ou le watsu.

préparation à l'accouchement

Cela pourrait également vous intéresser

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *