Le Blog Devenir Parents

Et si vous ne preniez pas de résolution cette année ?

15.01.2021
Être maman

En début d’année, on repart sur de bonnes bases : et si, pour une fois, vous décidiez de suivre votre propre voie, vos envies, sans résolution spéciale ?

No resolution

Pourquoi est-il difficile de tenir ses résolutions ?

Arrêter de fumer, se mettre au sport, dormir plus, passer plus de temps avec sa famille… Les nouvelles idées fusent en début d’année. Souvent, le 1ᵉʳ janvier est synonyme de renouveau, ce qui induit des ambitions grandioses. Ensuite, le temps passe et les objectifs ne sont pas tenus. Nous finissons par nous flageller, et le moral en prend un coup.

Alors, comme pour soulager notre conscience, nous trouvons toute sorte de circonstances atténuantes. Il faut l’avouer, nous sommes à ce moment d’assez mauvaise foi !

Les résolutions ne seraient-elles finalement pas des contraintes dans nos vies de parents bien remplies et fatigantes ? Ne serait-il pas bon, pour une fois, de les mettre de côté ?

Notez que prendre des résolutions pour suivre le mouvement n’est pas motivant. Si vous souhaitez le faire, mettez-y du cœur et de l’intention. Découpez vos objectifs en différentes marches à monter, soyez précis et temporel. Enfin, offrez-vous une récompense quand vous atteignez le haut de l’escalier, vous le valez bien !

Quelles règles faudrait-il suivre pour être un soit-disant « bon » parent ?

La société et les réseaux sociaux nous imposent des principes à respecter :

  • vous devez être parfait et prendre le temps de vous amuser avec votre progéniture ;
  • les mères idéales cuisinent elles-mêmes tous les repas de la journée ;
  • vous serez mieux vue à la sortie de l’école si vous êtes maquillées et en talons ;
  • vos enfants auront une juste valeur des choses s’ils s’occupent avec des jouets en bois de seconde main ;
  • si vous n’arrivez pas à faire faire leurs devoirs à vos bambins, c’est que vous êtes mal organisé…

La liste pourrait être bien plus longue ! Il faut garder en tête que ce que l’on voit n’est que l’endroit du décor. Chacun aime partager ses réussites, c’est humain, mais n’imaginez pas que l’envers est aussi lumineux. Dans chaque famille il y a des moments de doutes, de fatigue ou encore de fâcherie. Ne culpabilisez pas d’être imparfait dans votre rôle de parent, d’amant ou d’ami.

Question éducation, le constat est le même : classique ou bienveillante, halte aux injonctions ! Lisez, discutez et informez-vous pour créer vos propres règles. Piochez les bonnes idées et adaptez-les à vos valeurs.

No résolution !

No résolution ! Soyez le parent que vous décidez d’être 😉

La meilleure résolution que vous pourriez prendre serait donc celle de ne rien vous imposer, de faire les choses à votre manière. Il est parfois nécessaire de réévaluer la situation en cours de route et de se remettre en question évidemment, le 1ᵉʳ janvier n’étant pas forcément le jour idéal pour chacun.

Nous pourrions alors vous conseiller d’oublier la perfection que vous pouvez observer afin de lui ressembler. Cherchez plutôt à piquer des astuces de-ci, de-là, pour les appliquer à votre vie familiale, amoureuse, professionnelle ou encore amicale.

Arrêter de croire que les enfants ne sont “que du bonheur”. Vous avez le droit d’être fatigué, moins patient, moins à l’écoute de leurs besoins. Sachez être indulgent envers vous-même. Vous pouvez d’ailleurs tout bonnement vous excuser si vous pensez avoir dépassé les bornes, ainsi, vos enfants comprendront que personne n’est parfait et que nous avons tous le droit à l’erreur.

Lâchez prise, ne cherchez pas à être la perfection incarnée, vous pouvez ne pas avoir envie de jouer à un jeu de société parfois, d’allumer la télé pour avoir quelques instants de calme. Le tout doit simplement être dans la mesure. Ce doit également être un choix : que vous vouliez allaiter ou donner le biberon ; que vous décidiez de faire l’école à la maison, de travailler et de mettre vos enfants à la garderie, de prendre un congé parental… peu importe, c’est votre intention, assumez-la.

Ne vous oubliez pas et prenez soin de vous, vous serez alors plus disponible pour votre conjoint et vos enfants. Boire un simple café chaud, se doucher en plein milieu de l’après-midi, aller à un rendez-vous pour recevoir un massage, partir en week-end en amoureux, tout cela ne fait pas de vous un mauvais parent. Au contraire, une personne qui assouvit ses propres besoins sera plus à même d’être présente pour les autres.

 

Cette année, il est temps d’adopter une résolution : celle de lâcher prise. Mettez la perfection et la culpabilité de côté, accordez-vous le droit à l’erreur. Lorsque l’on est parent d’un jeune enfant, la fatigue peut vite prendre le dessus. Ne vous en voulez pas de manger une tablette de chocolat de temps en temps devant la télé une fois que bébé est au lit ! Si toutefois vous décidez de vous fixer des objectifs : choisissez-les atteignables, chiffrés et donnez-leur une échéance, ce sera beaucoup plus motivant.

Cela pourrait également vous intéresser
Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *