Le Blog Devenir Parents

Allaitement long : est-ce fait pour moi ?

12.01.2021
Être maman

On parle de plus en plus d’allaitement prolongé : qu’est-ce que cela signifie et qu’est-ce que cette situation engendre ?

Allaitement long

Pourquoi l’allaitement long est-il tabou en France ?

S’il y a bien un sujet qui fait parler de lui, c’est celui de l’allaitement. Régulièrement remis en question par une génération de femmes souhaitant se battre pour leur indépendance, il revient sur le devant de la scène pour ses avantages incontestables.

Rappelons qu’en France, 74% des bébés sont nourris au sein à la maternité, mais seulement 25% le sont encore 6 mois plus tard. En cause, on retrouve principalement la reprise du travail, mais aussi les codes sociétaux et le jugement permanent dont souffrent beaucoup de parents sur leur rôle dans sa globalité. La culture de l’allaitement en France est clairement mise à mal, que ce soit dans l’entourage ou chez les professionnels de santé. Enfin, la durée du congé maternité, trop courte, oblige les mamans à prendre une décision qu’elles n’auraient pas forcément choisie.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, un allaitement prolongé implique de nourrir son bébé au sein au-delà de 6 mois. Aujourd’hui, en France, seulement 5% le sont jusqu’à 1 an. Culturellement, on a tendance à évoquer ce terme au moment de la fin du congé maternité en France, puisque la majorité des mères arrêtent au moment du retour au travail.

Il existe deux types d’allaitements longs :

  • de 1 à 2 ans, avec un sevrage progressif en passant au biberon ;
  • après 2 ans, c’est plutôt l’enfant qui choisit quand il veut interrompre les tétées.

Nourrir son bébé au sein après 6 mois : comment s’y prendre ?

Soyez motivée, car vous allez devoir être disponible pour votre petit ange, mais aussi dépasser les jugements de votre entourage. Pensez également à préparer une éventuelle demande de congé parental dans le cas où vous souhaitez mettre en place un allaitement exclusif relativement long.

Si vous envisagez de redémarrer votre activité professionnelle tout en continuant d’allaiter votre enfant, il vous faudra prévoir de tirer votre lait sur votre lieu de travail.

Pour les femmes, il est démontré une diminution des risques de cancers, notamment celui du sein. Certaines études ont prouvé que les mamans ayant allaité plus de 25 mois auraient 33% de chance en plus d’être épargnées par cette maladie.

Les bénéfices d’un allaitement long

Nourrir son bébé au sein entre 6 mois et 1 an donne la possibilité aux mamans de retrouver leur poids d’avant grossesse plus rapidement. En effet, naturellement, la conception du lait demande au corps beaucoup d’énergie.

Pour l’enfant, l’allaitement l’aide à développer la sécurité affective qu’il peut ressentir et répond à son besoin d’attachement. C’est tout simplement un câlin réconfortant, qui lui permet ensuite de surmonter les épreuves de la découverte du monde qui l’entoure.

Évidemment, on le sait bien à présent, le lait de la mère est l’aliment le plus adapté pour les tout-petits. Pour les plus grands, en revanche, l’intérêt nutritionnel n’est pas le bienfait majeur. On met plutôt en avant la transmission d’anticorps qui les protègent des virus et des infections.

Dernier atout : nourrir au sein sa progéniture est bon pour la planète puisque le lait maternel est naturel et zéro déchet !

Comment sevrer son bébé après un allaitement prolongé ?

La durée normale de l’allaitement chez les hommes se situerait entre 2 ans et demi et 7 ans. Nous sommes donc loin du compte. Dans tous les cas, le sevrage est un choix qui doit rester personnel pour être bien vécu. En pratique, un enfant n’arrête pas de téter le sein de sa mère avant au moins deux ans.

Vous pouvez néanmoins, quand vous vous sentez prête à affronter ce changement dans vos habitudes, prendre les devants en lui proposant un verre pour boire par exemple. Vous pouvez aussi lui montrer que vous pouvez le consoler et l’encourager de différentes manières. Il est nécessaire d’en discuter avec lui, de lui expliquer votre choix, et dites-vous que c’est le début d’un nouveau chapitre de votre vie.

Dans tous les cas, il vous faudra être disponible pour votre petit amour.

Allaiter longtemps : et alors ? - La Maison des maternelles #LMDM

Nos conseils de maman pour allaitement long et serein

Commencez par anticiper les éventuels obstacles, listez-les et préparez vos parades. Ne cherchez pas à justifier votre démarche, et encore moins à convaincre les personnes qui vous entourent. Choisissez, en outre, un professionnel de santé qui vous soutiendra.

Votre conjoint doit évidemment faire partie du plan. Il peut se sentir mis à l’écart face à cette relation fusionnelle. Prenez le temps d’en parler et de vous renseigner sur le sujet. Le papa peut s’investir d’une autre manière, en lui donnant son bain par exemple, ou tout simplement en câlinant et en jouant avec son enfant.

Soyez consciente que votre projet peut ne pas aboutir ou être dérouté du chemin que vous aviez tracé pour lui. Votre bambin peut vouloir se sevrer sans prévenir, ou être très demandeur au contraire. Ce qui induirait alors l’envie d’arrêter plus tôt que prévu.

Alimentez-vous correctement pour éviter d’éventuelles carences, abstenez-vous de boire de l’alcool évidemment. Enfin, mettez de côté le tabac et l’automédication autant que possible.

 

L’allaitement long peut être un chemin semé d’embuches. Si vous êtes préparée et sûre de vos choix, ce sera une aventure formidable que vous ne serez pas prêtes d’oublier. En cas de difficultés, pensez à vous faire aider par une consultante en lactation ou une association de soutien.

Cela pourrait également vous intéresser
Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *