Le Blog Devenir Parents

Congé maternité et aides financières

17.01.2019
Femme enceinte

Nos conseils pour vivre une grossesse sans stress et organiser vos démarches, votre congé maternité et vos aides financières !

congé maternité

Comment s’organise un congé maternité

Une grossesse, c’est un immense bonheur, mais ça demande également beaucoup de gestion administrative. D’une part, il faut superviser les rendez-vous, les examens, les papiers, les ordonnances… D’une autre, le côté financier représente une portion non négligeable du congé maternité. Tout un casse-tête au milieu duquel vous avez envie d’y voir plus clair. Voici nos conseils pour vous organiser au mieux durant cette période importante de votre vie.

Pour un premier ou un deuxième enfant, votre congé maternité à taux plein est de 16 semaines : 6 avant l’accouchement et 10 après. Pour un troisième, vous avez droit à 26 semaines, dont 8 avant la naissance et 18 après.

Vous pouvez réduire votre congé prénatal pour une durée maximale de 3 semaines. Votre congé postnatal sera alors augmenté d’autant. Pour cela, vous devez obtenir l’avis favorable du médecin qui vous suit.

Lors d’une grossesse difficile, vous pouvez bénéficier en plus de congés pathologiques. Avant ou après l’accouchement, si votre état l’exige, vous avez la possibilité de prendre 28 jours supplémentaires, indemnisés au même titre que votre congé maternité et non comme des arrêts maladie.

Du côté du papa, il existe un congé paternité qui est de 11 + 3 jours pour un enfant unique, et 18 + 3 jours pour une naissance multiple. Un projet de réforme prévoit l’allongement de la durée du congé de paternité dans le courant de l’année 2021.

Les aides financières familiales en France

Dès l’instant où vos examens médicaux et arrêts de travail sont liés à votre grossesse, sachez que vous êtes prise en charge à 100% par l’Assurance Maladie. Il en va de même pour :

  • les consultations prénatales obligatoires (une avant la fin du troisième mois de grossesse, puis une fois par mois jusqu’à l’accouchement)
  • les 8 sessions de préparation à la naissance ;
  • votre séjour en maternité et les frais médicaux suivants dans la limite de 12 jours ;
  • vos 10 séances de rééducation périnéale.

En revanche, en ce qui concerne les deux premières échographies réalisées avant la fin du cinquième mois de grossesse, elles sont prises en charge à 70 %.

Après la venue au monde de votre bébé, vous pourrez avoir droit à la PAJE (Prestation d’Accueil du Jeune Enfant) en fonction de vos revenus et de votre situation familiale. Elle comprend entre autres la prime de naissance, l’allocation de base et les compléments selon votre choix de mode de garde.

À partir du moment où vous faites votre déclaration de grossesse à la CAF dans les temps, c’est-à-dire avant la 14e semaine, vous pouvez obtenir une prime de naissance. Sachez toutefois que l’attribution de cette aide se fait sous conditions de ressources. Elle vous donne la possibilité d’acheter les produits essentiels pour les premiers mois de vie de votre bébé.

Vous pouvez aussi faire une demande d’allocation de base. En fonction de vos revenus, elle est versée jusqu’aux trois ans de votre enfant. Elle vous permet de financer les dépenses courantes du quotidien de parent.

Vous pouvez choisir de rester auprès de votre bébé plus longtemps. On parle ainsi de congé parental qui est à diviser entre les deux parents :

  • six mois chacun pour un premier enfant ;
  • 24 mois chacun, jusqu’à son troisième anniversaire, pour un second.

Vous pouvez, selon les conditions d’attribution, demander à bénéficier de la PreParE (Prestation Partagée d’Éducation à l’enfant) pour pallier la baisse de revenus.

Entre congé maternité, congé parental et aides financières, ce n’est pas toujours évident de savoir comment s’organiser. Surtout lorsque chouchou occupe toutes nos journées. N’hésitez pas à vous renseigner avant la venue au monde de votre bébé pour n’avoir à gérer que le côté administratif par la suite.

Cela pourrait également vous intéresser
Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *