Le Blog Devenir Parents

Quelle eau pour un bébé ayant un RGO ?

18.01.2021
Tout pour bébé

Quelle eau choisir pour un bébé ayant un RGO ? Le pH de l’eau, ou sa minéralité, peuvent-ils être à l’origine d’un reflux ou encore l’accentuer ? Réponses.

Eau pour bébé RGO

Chez le nourrisson de moins d’un an, les régurgitations sont fréquentes et sans gravité : elles disparaissent le plus souvent après l’acquisition de la marche par l’enfant. On parle de reflux gastro-œsophagien – RGO – lorsque ces régurgitations deviennent pathologiques, principalement responsables d’une œsophagite. Si votre bébé a un RGO, vous vous demandez peut-être si l’eau choisie pour préparer ses biberons est adaptée et pourrait avoir un impact sur cette pathologie.

Le pH de l’eau, ou sa minéralité, peuvent-il être à l’origine d’un reflux gastro-œsophagien ou encore l’accentuer ? Voyons ce qu’il en est avec les experts du site mpedia, spécialistes de l’enfant.

Le pH de l’eau peut-il avoir un impact sur le RGO du bébé ?

Le niveau d’acidité d’une eau est caractérisé en partie par son pH, déterminé par la concentration de protons qu’elle contient : plus l’eau contient de protons, plus son pH est faible, et plus elle est acide.

Un pH de 7 étant dit « neutre », une eau est acide si son pH est inférieur à 7. S’il est supérieur à 7, on dit alors que l’eau est « basique », ou « alcaline ».

Certains peuvent s’imaginer qu’une eau plus acide pourrait favoriser le reflux gastro-œsophagien (RGO) du bébé, mais à ce jour, aucune étude ne l’a démontré.

Le saviez-vous ?

Il faut un milieu acide dans l’estomac de votre bébé pour que sa digestion puisse se dérouler ! En effet, le lait maternel ou artificiel a un pH voisin de 7, donc neutre, mais l’enzyme principale de l’estomac chargée de digérer les protéines, la pepsine, n’est active que lorsque le pH est inférieur à 4. Lorsque le lait arrive dans l’estomac, ce dernier commence une sécrétion active d’acide chlorhydrique pour abaisser progressivement son pH en dessous de 4. La pepsine devient alors active et commence son travail de fragmentation des grosses molécules de protéines en petits éléments assimilables par l’intestin. A jeun, le pH de l’estomac se situe entre 1,5 et 2. Par ailleurs, cette forte acidité gastrique permet d’éliminer de nombreuses bactéries.

L’estomac est donc un milieu très acide. C’est pourquoi il est recommandé de choisir pour votre bébé une eau avec un pH neutre à légèrement acide (pH compris entre 6 et 7) car une eau trop alcaline pourrait au contraire perturber l’acidité de son estomac, et donc sa digestion. Les eaux utilisées pour la préparation des biberons ont un pH très proche de celui du lait.

Certaines eaux comme Perrier sont un peu plus acides (pH de 5,5) mais ne sont pas utilisés chez l’enfant. Les eaux portant la mention « convient pour la préparation des aliments pour nourrissons », qu’il convient de choisir pour la préparation des biberons des bébés, ont des pH proches de 7, qui n’auront donc aucune influence néfaste.

Comment connaître le pH de l’eau ?

Tout simplement en consultant l’étiquette qui se trouve sur la bouteille : vous trouverez l’indication du pH après celle du résidu à sec.

Peut-il y avoir un lien entre minéralité de l’eau et RGO du bébé ?

Certains pourraient aussi imaginer une action de la minéralité de l’eau, c’est-à-dire de sa teneur en minéraux, sur le reflux gastro-oesophagien (RGO). Là encore, les eaux qui conviennent à la préparation des biberons des bébés étant faiblement ou très faiblement minéralisées, il est donc très peu probable qu’un quelconque lien de cause à effet existe entre les deux.

En effet, afin de protéger les reins encore immatures du tout-petit, il est préconisé d’utiliser une eau faiblement minéralisée, avec un résidu à sec à 180° inférieur à 500mg/litre. L’eau Mont Roucous, avec un résidu sec de 22mg/litre est, quant à elle, très faiblement minéralisée.

Préparer biberon de bébé

Que faire pour soulager votre bébé ?

Si la solution ne réside pas dans le changement de l’eau choisie pour préparer les biberons de votre bébé, vous pourrez observer une diminution de ses régurgitations en suivant certains conseils hygiéno-diététiques simples :

  • suivez les recommandations pour la préparation du biberon
  • proposez à votre bébé des repas fractionnés : de plus petites quantités, plus fréquentes
  • faites faire des pauses à votre bébé au cours des tétées pour qu’il puisse faire des rots
  • desserrez très largement ses couches et évitez les vêtements comportant une ceinture ou un élastique à la taille
  • gardez-le en position verticale après le repas, afin de faciliter l’évacuation de l’air dégluti sous forme de rots
  • évitez de laisser votre bébé trop longtemps assis dans un transat ou un siège-auto afin qu’il n’ait pas l’estomac comprimé
  • évitez tout tabagisme passif, qui favorise le relâchement du cardia (jonction de l’œsophage et de l’estomac) et par conséquent, le reflux gastro-œsophagien.

S’il le juge nécessaire, votre pédiatre pourra vous conseiller de changer de lait infantile en choisissant un lait à formule épaissie ou anti-régurgitations (AR). Si votre bébé présente une œsophagite, il lui prescrira un traitement médical adapté.

 

Patience, les régurgitations disparaitront naturellement avec l’acquisition de la position assise, puis de la marche.

Vos Commentaires

Bonjour et merci pour cet article que j’ai trouvé bien sympa !
Ayant connu les remontées acides et les brûlures d’estomac pendant de longues années et ne sachant comment m’en débarrasser j’ai par le passé essayé toute sorte de remède miracle sans succès…
C’est alors qu’un jour je suis tombée sur une méthode que j’ai trouvé au premier abord assez étrange mais dans mon ardeur de trouver une solution je décidais de franchir le pas.
Avec du recul je suis heureuse de ne pas m’être arrêtée à la première impression et d’avoir eu le courage de l’appliquer car aujourd’hui j’en suis guérie !
Pour moi ce qui a bien fonctionné c’est cette méthode : https://vu.fr/StopAciditeGastrique.
Je me permet de la poster ici car elle m’a aidé ainsi que des milliers de personnes, en espérant qu’elle vous sera tout aussi utile qu’a moi.
Merci et à bientôt sur d’autres articles.
Aurore
hansenaurore@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *