Le Blog Devenir Parents

Faire l’amour enceinte : plaisir et sagesse

17.07.2017
Femme enceinte

La grossesse, si elle peut ralentir votre libido, ne défend aucunement les ébats amoureux. Au contraire, votre hyperactivité hormonale vous rend plus sensible que d’ordinaire et vous fait découvrir de nouveaux plaisirs à faire l’amour enceinte.

Une libido chahutée pour Faire l’amour enceinte

Pendant des siècles, les femmes enceintes étaient délaissées par leur mari. Jugées impénétrables, voire intouchables pendant cette période, elles étaient reléguées dans les gynécées dans les sociétés polygames. Ou simplement mises en retrait dans les nôtres.

Néanmoins, faire l’amour enceinte n’est pas une contre- indication à cet état. Les craintes concernant le fœtus ne sont que des héritages sans fondement. Et il est temps de dépoussiérer les pratiques. C’est souvent la libido vacillante de la femme enceinte pendant le premier trimestre qui ralentit son activité sexuelle.

Les nausées et les tiraillements au niveau des seins ainsi que leur sensibilité exacerbée en sont les causes les plus fréquentes. Pendant ces premiers mois, le désir n’est tout simplement pas au rendez-vous et il faut sans doute l’accepter.

Cette libido en berne ne doit pas pour autant vous empêcher de pratiquer si vous en retrouvez l’envie. C’est pendant le second trimestre que faire l’amour enceinte est le plus agréable. La femme trouve une réelle satisfaction à pratiquer l’acte sexuel et y prend un plaisir parfois même plus intense.

Elle éprouve de la volupté et c’est vraiment une façon de vivre la grossesse à deux avec plaisir. Ajouté à cela que la pénétration ne peut en aucun cas présenter un danger pour le fœtus. Vous n’avez donc aucune raison de vous obliger à l’abstinence.

faire-amour-enceinte.blog

Un dernier trimestre plus difficile pour les ébats amoureux

Après des mois plutôt bien remplis, l’ultime trimestre de la grossesse va présenter des difficultés. Faire l’amour enceinte se confronte à un ventre plus proéminent. Il faut comme pour trouver le sommeil, adopter des positions qui ne vous gênent pas.

Vous trouverez aisément celles qui vous conviennent le mieux. A cela, vous ajoutez les caresses qui restent un vecteur de plaisir inépuisable. C’est l’occasion inespérée pour votre couple de se réinventer, de trouver de nouvelles voies à explorer. La tendresse et les caresses se prolongent pour plus de bien-être.

Tous les deux, vous êtes proches de la fusion avec pour témoin, ce petit être dont les battements de cœur s’ajoutent aux vôtres. En évoluant dans un contexte de tendresse, nul doute que votre bébé entrera dans l’existence avec une propension au bonheur et aux plaisirs de la vie.

Enfin, avec l’orgasme viennent certaines contractions pouvant conduire à celles de l’accouchement. C’est aussi une bien agréable façon de les provoquer. Faire l’amour enceinte n’est plus un sujet tabou comme il a pu l’être pendant des siècles. Vous pouvez aujourd’hui évoquer ce sujet avec votre médecin ou votre sage-femme qui sauront vous rassurer et vous conseiller le cas échéant.

L’info Mont Roucous :

Lors d’une grossesse sans problème, il n’y a pas de raison de priver votre couple des plaisirs à deux ! Si toutefois l’un de vous éprouve quelques difficultés, il est important d’en parler ensemble ou de vous faire aider par votre médecin pour que la sexualité pendant la grossesse ne soit pas un souci.

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *