Le Blog Devenir Parents

Bientôt des maisons de naissance en France

18.07.2017
Femme enceinte

Parce que chaque femme a le droit de choisir la manière dont elle a envie d’accoucher, depuis janvier 2016, quelques maisons de naissance ont été ouvertes en France. Ce projet met la mère au centre de son accouchement, et cela pourrait déboucher, dans un futur proche, sur de nombreux accouchements naturels, non médicalisés. Pourquoi ces maisons de naissance et comment cela fonctionne ?

maison-de-naissance

Pourquoi choisir une maison de naissance ?

En France, 10% des femmes souhaitent activement que les maisons de naissance se développent afin d’accoucher dans des conditions proches de celles qu’elles auraient en étant à la maison.

En se rendant dans une maison de naissance, une future maman bénéficie d’un service personnalisé de qualité. Chaque sage-femme est à son écoute et la péridurale est loin d’être prônée.
Aux Etats-Unis et au Canada, les maisons de naissances ont été une réponse aux accouchements sur médicalisés. Dépossédant ainsi, la femme de sa tâche de maman.
Pour être éligible à un accouchement en maison de naissance, il faut, bien évidemment, ne pas présenter de problème médical particulier. Des problèmes qui pourrait venir perturber l’accouchement.
La structure est alors bien différente de celle d’une clinique. Il s’agit d’un petit établissement à taille humaine, qui accueille des personnes préparées à entrer en résonance directe avec la maternité. Ainsi, l’absence de péridurale réduit le temps de repos après le post partum.

Elle permet à la maman de s’alimenter et de se déplacer normalement. Et, elle facilite la sensation au moment de l’expulsion.

La future maman est alors l’actrice principale de sa poussée. Au lieu d’écouter les injonctions du personnel médical à l’arrivée de chaque contraction.

Un accouchement naturel, des suites de couches plus faciles avec les maisons de naissance

maison-de-naissance

Accoucher dans une maison de naissance, c’est faire le choix du naturel tout en restant proche d’un hôpital. En effet, les maisons de naissance doivent être accotées systématiquement à une maternité ou à un hôpital afin de limiter les risques en cas d’accouchement difficile.
On y pratique un suivi prénatal et postnatal pour rendre le post partum le plus simple et doux possible. La préparation est alors différente de celle préconisée dans une maternité classique.

Lorsque le travail est engagé, la future maman entre dans la maison de naissance. Et tout est fait pour permettre à la future maman de se relaxer. Mais aussi, de détendre son bassin de la manière la plus efficace.

En maternité, les femmes sont encouragées à rester allongées souvent avec une sangle de monitoring sur le ventre, dans une maison de naissance, la femme bouge, a accès à un ballon d’accouchement, et accompagnée pour réduire la douleur comme elle l’entend.
Après l’accouchement, la femme peut rentrer chez elle dans les 12 heures qui suivent le post partum, afin de retrouver son environnement familier et de commencer sa nouvelle vie avec son bébé et sa famille.

La petite enquête Mont Roucous:

 Et vous, que pensez-vous des Maisons de Naissance? Seriez-vous prête à accoucher dans une telle structure?

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *