Le Blog Devenir Parents

Maison de naissance : pour un accouchement plus naturel

25.01.2021
Femme enceinte

Les maisons de naissance sont-elles la réponse à votre désir d’accoucher de façon plus physiologique ? Vous trouverez la réponse dans notre article !

maison de naissance

De plus en plus de futures mamans demandent un accouchement plus physiologique. C’est ainsi que les maisons de naissance apportent une réponse à un besoin qui se fait davantage ressentir. Leur but est de permettre aux femmes de donner naissance à leur bébé le plus naturellement possible.

Maison de naissance : comment a germé l’idée ?

Mettre au monde un bébé est un acte ancestral, mais il est de plus en plus médicalisé. Cela permet de sauver des bébés ainsi que des mamans, mais aussi d’offrir un certain confort et une sécurité aux professionnels de santé.

Cette approche déplaît à certaines femmes qui cherchent à accoucher de façon plus physiologique, un retour aux sources, un lâcher-prise donnant la possibilité à l’instinct de prendre le dessus.

Une enquête de 2008 annonçait que 33 % des mamans n’étaient pas satisfaites de leur accouchement. L’idée d’une structure proposant un accompagnement plus personnalisé et une naissance qui correspond mieux aux attentes des parents est alors née.

L’avenir des maisons de naissance en France

En Allemagne, en Suède, en Suisse, en Belgique ou encore au Québec les maisons de naissance existent déjà depuis quelque temps et sont de plus en plus choisies par les parents qui attendent un bébé. Au Québec, en 2011, 76 % des accouchements se déroulaient en maisons de naissance, 16 % à la maison et 6 % à l’hôpital.

La création de ce type d’établissement en France a été rendue possible grâce à la loi du 6 décembre 2013. En 2014, la Haute Autorité de Santé a publié un cahier des charges stipulant les modalités d’accueil des futurs parents et de leur enfant.

La question primordiale qui se pose est celle de la sécurité des femmes et des nouveau-nés. Ainsi, les premières maisons de naissance ont été ouvertes à titre expérimental pour une durée de 5 ans.

En novembre 2020, les sénateurs ont adopté l’article 30 du projet de loi de financement de la Sécurité sociale. Ce sont donc douze autres établissements, en plus des huit existants, qui vont être créés en France.

Pour un accouchement plus physiologique : ce qu’il faut savoir pour faire son choix

Les maisons de naissance représentent une alternative aux maternités pour les femmes qui désirent vivre un accouchement physiologique. Avant de faire votre choix, commencez par réfléchir à votre projet de naissance, et faites l’analogie avec l’accueil que vous souhaitez recevoir :

  • dans ce type de structure, vous ne trouverez pas d’anesthésiste, vous ne pouvez donc pas demander de péridurale ;
  • elles sont gérées par des sages-femmes et doivent être installées à côté d’une maternité avec laquelle elles passent une convention. Ainsi, en cas d’urgence, le transfert de la maman est facilité ;
  • vous ne pourrez pas rester sur place après la naissance de votre tout-petit, il vous sera demandé de rentrer chez vous dans les 3 à 24 heures après sa venue au monde ;
  • vous bénéficiez d’une chambre individuelle équipée d’un lit pour deux personnes et d’une salle de bain disposant d’une baignoire ;
  • l’accompagnement est global, c’est la même sage-femme qui vous suit et vous aide à accoucher.

Il faut cependant respecter certaines conditions pour profiter des avantages de ce type d’établissement :

  • votre grossesse ne comporte aucun risque particulier et doit être arrivée à son terme ;
  • vous êtes enceinte d’un seul enfant et ne devez pas avoir eu de césarienne ;
  • le bébé se présente par la tête ;
  • le travail débute spontanément, avant 42 semaines d’aménorrhée ;
  • vous et votre nourrisson supportez bien les contractions, et l’accouchement évolue de manière physiologique.

Sachez que, dans ce type d’établissement, le père est particulièrement sollicité. La sage-femme est seule à mener la barque, elle a donc besoin de l’aide du papa pour soutenir la future maman. Vous comprenez alors que ceci est un projet de couple. Vous devez communiquer sur le sujet pour que chacun de vous soit conscient du rôle qu’il va avoir à jouer et des attentes que vous pouvez avoir.

Les maisons de naissance sont en plein essor. Elles représentent une alternative aux maternités pour les femmes qui souhaitent mettre au monde leur bébé de façon plus naturelle et moins médicalisée. Leur développement va permettre de répondre à une demande de plus en plus présente, tout en étant encadré légalement pour un accouchement qui reste sécurisé.

Sources :

https://solidarites-sante.gouv.fr/

https://www.has-sante.fr/

https://www.mdncalm.org/

http://www.unnidpournaitre.fr/

 

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *