Le Blog Devenir Parents

Les nausées de grossesse : fatalité ?

18.07.2017
Femme enceinte

Les nausées de grossesse touchent la majorité des femmes enceintes. En cause, les hormones qui perturbent l’organisme. Des études tendent à prouver qu’elles ne sont pas une fatalité

Nausées de grossesse femme enceinte

Des nausées de grossesse très fréquentes

C’est bien connu, les nausées de grossesse qui touchent de 75 à 80 % des femmes sont des malaises difficiles à supporter pendant le ou les premiers mois de grossesse. Celles qui en souffrent jurent bien qu’elles ne tomberont plus jamais enceintes.

Elles n’ont pas encore connu les plaisirs de l’accouchement ! Que ces femmes se rassurent, les nausées de grossesse ont un rôle. Celles-ci sont un réflexe mis en place par l’organisme afin d’éviter les poisons. Si cette réponse de l’organisme était infaillible à l’époque de la cueillette, alors que les femmes enceintes ne savaient pas toujours ce qu’elles absorbaient, aujourd’hui cela semble insupportable et bien désuet.

En effet, alors qu’elle connait dans le moindre détail le contenu de son assiette, la femme enceinte a du mal à accepter ces nausées de grossesse sans réagir. Nous ne sommes plus au temps de la préhistoire, que diable !
Un médicament sans danger.
Ces nausées de grossesse sont-elles vraiment le corollaire de la grossesse ? Doit-on les supporter comme une malédiction divine associée à la menace divine : « Tu enfanteras dans la douleur ».

Des données rassurantes pour les futures mamans

Si de nombreuses femmes les subissent d’autres, au moins 1% d’entre elles, ont décidé de recourir à des médicaments. Est-ce que ceux-ci sont sans incidence sur le fœtus ? Selon une étude danoise très sérieuse, il semble que la métoclopramide, la molécule contenue dans le médicament prescrit contre les nausées, soit inoffensive pour le fœtus.

On aurait pu craindre des effets indésirables mais il n’en est rien. Les risques de fausse couche, de naissance prématurée, de poids en dessous de la normale, ou encore de retard de croissance ne seraient en rien imputables à la prise de ce médicament.

Les femmes enceintes qui souffrent de nausées de grossesse peuvent donc se réjouir dans leur malheur. Et prendre un traitement pour lutter contre ce symptôme. Ne soyez pas assaillie par un sentiment de culpabilité si vous cédez à la tentation de vous soulager avec ce médicament. L’étude pourra rassurer toutes celles qui hésitent encore à profiter des merveilles de la médecine. En pensant que leur bébé peut pâtir de leur manque de courage. Cette étude étayée vous démontrera que vous pouvez lutter contre les nausées qui font de vos matinées de véritables calvaires.

 

Les conseils Mont Roucous

Vous pouvez associer, pour votre bien, une alimentation soignée et équilibrée qui saura prévenir également les malaises gastriques que vous pouvez ressentir pendant les premiers mois de grossesse. Vous aurez tout de même du mal à éviter un certain ballonnement au bout de quelques mois.

Ce qui est sûr, c’est que la recherche médicale travaille pour vous et que vous pouvez profiter de ces découvertes qui vous mettent à l’abri des écœurements matinaux bien peu ragoutants.
Ne craignez pas de vous offrir le plaisir de vous soigner sans que cela affecte votre bébé. Maintenant, les nausées ne sont plus une fatalité !

La recommandation Mont Roucous :

Une femme enceinte ne doit pas prendre de médicaments sans avis médical. Alors si les nausées se font trop pénibles lors de votre grossesse, n’hésitez pas une seconde : consultez votre médecin !

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *