Le Blog Devenir Parents

La rééducation périnéale : un passage obligé

19.06.2017
Être maman

Pendant 9 mois, votre corps a subi d’énormes changements et votre bassin a beaucoup travaillé. Votre périnée, se relâche pour laisser passer votre bébé en douceur. Même si vous accouchez par césarienne, le mal est fait et vous devez faire la rééducation périnéale. Comment cela fonctionne ? Comment continuer le travail par vous-même ? 

Qu’est-ce que la rééducation périnéale ?

Après votre accouchement, vous vous verrez prescrire par votre obstétricien ou par votre sage-femme, au moment de la visite postnatale, 10 séances de rééducation périnéale. Surtout ne les laissez pas de côté.

Elles sont entièrement prises en charge par votre caisse d’Assurance Maladie. Et elles vous permettent de reprendre le contrôle de votre corps.
La rééducation périnéale consiste à un renforcement de votre plancher pelvien. Afin d’éviter les fuites d’urine et la descente d’organes. Il s’agit de remotiver vos muscles afin de pouvoir remettre du poids sur votre ceinture abdominale sans prendre aucun risque.
Ces séances de rééducation périnéales permettent également aux femmes de savoir comment fonctionne leur corps. Elles prennent conscience de ce qui s’est passé à l’intérieur pendant leur grossesse et pendant leur accouchement.

C’est un passage très important qui peut donner de vrais réflexes de vie dans votre pratique sportive par exemple. De plus, pour une éventuelle future grossesse, les choses pourront se passer encore mieux.

Lorsque la rééducation du périnée n’est pas faite sérieusement, il arrive qu’il faille passer par l’opération chirurgicale elle-même suivie de rééducation… Alors prenez vos séances au sérieux !

Quand et comment faire votre rééducation périnéale ? 

Juste après avoir donné naissance à votre merveille, il vous est conseillé de garder la position assise ou couchée et de ne pas porter de charges lourdes afin de préserver votre périnée qui vient de souffrir. Petit à petit, vous pouvez recommencer à marcher et à vaquer à vos occupation à l’intérieur ou à l’extérieur ; mais soyez prudente.
En général, il faut attendre 6 à 8 semaines après l’accouchement pour commencer à exercer votre périnée. Vos hormones de grossesse étant présents quelques temps après la naissance de votre bébé, ils continuent d’agir sur la laxité de vos muscles.

Mieux vaut donc attendre de reprendre un peu de tonus. Dans le cas d’un allaitement, votre sage-femme pourra vous demander d’attendre un peu plus mais il est déconseillé de dépasser 6 mois.
Il existe plusieurs méthodes : la rééducation manuelle, qui consiste à mettre votre doigt dans votre vagin et de contracter avec les images métaphoriques de votre rééducatrice. La méthode électronique est plus souvent utilisée de nos jours.

Votre sage-femme place une sonde dans votre vagin qui donne des petites décharges électriques, destinées à contracter vos muscles du périnée.
A la suite de vos 10 séances prescrites, selon la tonicité de votre périnée, votre obstétricien ou sage-femme pourra vous proposer quelques séances supplémentaires. Dans tous les cas, vous aurez du travail à faire à la maison afin de poursuivre vos progrès.

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *