Le Blog Devenir Parents

Vacances avec bébé : un trajet serein

24.08.2017
En famille

Que l’on parte en vacances avec bébé ou que l’on en rentre, le trajet peut être source de stress voire de tensions. Il est préférable de bien organisé et anticiper ce trajet pour qu’il se passe dans les meilleures conditions possibles.

Rendre joyeux le trajet des vacances avec bébé

Avant toute chose, il faut préparer psychologiquement le trajet des vacances avec bébé. Les parents doivent être détendus et enjoués afin de transmettre à l’enfant le plaisir de partir ou de rentrer de vacances. S’il nous voit un peu abattu ou angoissé, il risque d’être un peu tendu et de nous faire passer un moment épique…

Occuper bébé durant son trajet des vacances

Évidemment, c’est la base… Que l’on parte ou que l’on revienne de vacances avec bébé, quelque soit la durée du trajet, il est impératif de prévoir de quoi l’occuper. La capacité d’attention d’un enfant de moins de 2 ans est assez courte. On a donc tout intérêt à multiplier les activités possibles. Des gommettes, du coloriage, des livres à regarder quand on est en train ou en avion. Des histoires à écouter, des jouets quand on est en voiture.

retour de vacances avec bébé

Pensez à faire des pauses

Si l’on est en voiture, on prévoit de s’arrêter environ toutes les heures. Cela permet de fractionner le voyage, de se dégourdir un peu les jambes, de repartir plus serein. L’idéal, quand le trajet est assez long et que l’on en a la possibilité, c’est de prévoir une halte à mi-trajet dans un endroit sympathique.

Ainsi, on fait d’une pierre deux coups : on rend le trajet plus attractif et on prolonge un peu les vacances !

Si l’on est en train, on multiplie les allers-retours au wagon-bar, souvent l’attraction préférée des petits !

En avion, c’est beaucoup plus compliqué, en revanche…

Un sac de matériel d’urgence

Un bébé est imprévisible, mieux vaut donc anticiper toutes les éventualités !

Un sac avec le nécessaire courant (couches/lingettes/compotes/bouteilles d’eau, etc…) mais également quelques indispensables en cas de pépin : une tenue de rechange complète, un sirop anti-douleur en cas de fièvre soudaine, une couverture légère… seront à prévoir.

Bien sûr, on adapte ce que l’on emmène à son moyen de transport… C’est évident qu’il sera moins facile de prendre « trop » lorsqu’on voyage en avion alors qu’en voiture, on pourra jouer les Mary Poppins !
Enfin, profitez au maximum de ce voyage avec bébé retour, qui peut-être une douce parenthèse entre le lieu des vacances et le retour au cocon familial.

L’occasion de se remémorer tous les bons moments que l’on vient de passer et de penser à tous ceux que la rentrée prochaine va nous apporter de joie et de bonne humeur !

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *