Le Blog Devenir Parents

Sport et grossesse : atouts pour la femme enceinte

18.07.2017
Femme enceinte

Comment conjuguer facilement sport et grossesse au quotidien ?

La grossesse ne doit pas nécessairement être une période d’inactivité. En mettant en place les bonnes pratiques, il est tout à fait possible pour les femmes enceintes de pratiquer une activité sportive régulière qui se révélera bénéfique pour elle et pour leur bébé.

sport-grossesse.blog

Les bienfaits du sport pendant la grossesse

Pratiquer un sport durant sa grossesse a sans conteste un effet positif tant sur le plan physique que psychologique. Pour les femmes enceintes, la sédentarité n’est pas conseillée et peut entraîner des complications durant la grossesse.

La pratique d’une activité sportive possède de véritables atouts : elle permet notamment d’entretenir l’ensemble de la musculature abdominale, d’améliorer le retour veineux et d’augmenter l’endurance, autant d’avantages au moment de l’accouchement.

Sport et grossesse vont donc parfaitement ensemble. Sans compter qu’il s’agit là d’un bon moyen pour lutter contre certains désagréments fréquents pour les femmes enceintes. Tels que l’insomnie, la constipation ou le mal de dos. Si le sport est utile pour les femmes enceintes, il l’est aussi pour leur bébé.

De récentes études ont montré qu’une activité sportive pratiquée au minimum 20 minutes 3 fois par semaine stimule le développement cérébral du bébé. Garder une activité physique durant la grossesse constitue donc un bon choix pour les femmes enceintes, à condition de ne pas s’adonner à certains sports à risques et de limiter les efforts.  

Les exercices pouvant être pratiqués pour les femmes enceintes

Le sport est une bonne chose durant la grossesse, pour autant cette pratique doit être adaptée à la condition des femmes enceintes. Un temps de repos important doit être pris entre chaque séance sportive et les fortes chaleurs sont également à éviter. Parmi les sports les plus adaptés durant la grossesse, on peut citer la marche et la natation.

Il s’agit de deux activités relaxantes, qui n’entraînent pas de douleurs articulaires et contribuent à améliorer les capacités cardiaques. La gymnastique, la danse et le yoga, pratiqués de manière douce, sont autant de d’activités tout aussi envisageables.

Il est recommandé de limiter les séances à environ 20 minutes et de ne pas pratiquer d’étirements violents. Il est bon de connaître par ailleurs les sports à éviter à partir du quatrième mois de la grossesse, en raison des risques de chutes ou de chocs.

Les sports de balle, le jogging, les sports de combat mais aussi la plongée sous-marine (l’apnée pouvant être dangereuse pour le fœtus) sont autant de pratiques à éviter. Enfin, pour être sûre de pouvoir mener de front sport et grossesse, n’hésitez pas à demander conseil à votre docteur ou à votre sage-femme 

Sport et grossesse : sans oublier de vous hydrater !

Pratiquer de sport c’est bien mais hydratez vous ! Il faut toujours s’hydrater avant pendant et après l’effort ! Avec une eau très faiblement minéralisée comme Mont Roucous.

Surtout que vos besoins en eau augmentent durant votre grossesse. 

Passant de 1.6L à 2L par jour !

 

La petite enquête Mont Roucous:

 Avez-vous pratiqué du sport durant votre grossesse? Quelles étaient vos habitudes? Votre bébé a t'il présenté des signes d'éveil précoce? Votre expérience nous intéresse toutes, racontez-nous...

Cela pourrait également vous intéresser

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *