Le Blog Devenir Parents

Apprendre à décrypter les pleurs de bébé !

30.05.2017
Tout pour bébé

La seule façon par laquelle un bébé peut véritablement s’exprimer lorsque quelque chose ne va pas, c’est par les pleurs. Ceux-ci peuvent varier en fonction du problème, et c’est aux parents de comprendre ce nouveau langage. Il est tout-à-fait possible de trouver la cause des pleurs sans que cela ne soit une source d’angoisse supplémentaire. Deux mots d’ordre : calme et réactivité. Les pleurs de bébé c’est pas facile à gérer !

Bébé pleure : que se passe-t-il ?

Pour comprendre ce qui ne va pas chez votre bébé, il est important de bien écouter ses sanglots. Lorsqu’il a faim, il émet des petits sanglots qui s’allongent intensivement. En effet, votre bébé qui ne sait pas lire l’heure a pourtant sa propre horloge interne.

Si c’est le cas, il est important de le soulager, même un petit peu, en attendant l’heure du vrai repas. Si bébé émet des petits sanglots répétés pendant un moment prolongé, c’est qu’il ne se sent pas bien. Dans le cas le plus banal, cela peut vouloir dire que sa couche est trop pleine et que sa peau est irritée. Mais il peut aussi se sentir gêné dans ses habits, en quel cas il faut vérifier si la taille des vêtements est adéquate.

Vous savez immédiatement que votre bébé est en souffrance lorsqu’il pleure à coups de grands cris très sonores et aigus. Il peut avoir mal au ventre (colique), ou subir une poussée dentaire. La patience est nécessaire, et des massages au ventre bien effectués peuvent aider à le soulager.

Si le nourrisson sanglote après être resté un long moment éveillé, c’est qu’il est fatigué ou énervé. Un petit câlin ou une sieste auront tôt fait de le rassurer, avec une voix calme qui l’aidera à s’endormir.

Pleurs de bébé

Les règles d’or à appliquer pour les pleurs de bébé

1) Ne pas attendre pour réagir ; si pour certains il faut laisser un bébé pleurer pour qu’il fasse ses poumons, le risque est de ne pas pouvoir comprendre de façon efficace la raison de ses pleurs. De même, si le bébé pleure trop longtemps cela peut devenir des pleurs d’angoisse, car il ne trouve pas de réponse à son problème.

2) S’assurer qu’il n’y a pas de problème sérieux ; pour cela, identifiez si les pleurs de bébé sont anormaux, ou dans un contexte inhabituel (au milieu de la nuit). Contrôlez l’état de ses selles, prenez sa température et vérifiez qu’il n’ait pas le nez bouché.

3) Des astuces qui fonctionnent : trouvez votre petit truc à vous qui aidera à calmer les pleurs de bébé. Par exemple avec une petite routine, comme un bain d’eau tiède ou une musique douce, ou une promenade. Ces activités, si simples soient-elles, peuvent contribuer à rassurer votre bébé et à dédramatiser la situation. 4) Ne pas en faire tout un fromage ; les pleurs de bébé sont un véritable moyen de communiquer avec vous. En acceptant cela, vous pourrez gérer les situations bien plus facilement. En revanche, ne laissez jamais l’énervement vous gagner, ou l’épuisement. Il arrive aussi parfois que certains bébés sont de véritables petites fontaines… pour la jouvence, on repassera dans quelques mois, lorsqu’il fera ses nuits !

Cela pourrait également vous intéresser

Vos Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *